Valais: Fiston sous les verrous, maman lui amène sa weed
Actualisé

ValaisFiston sous les verrous, maman lui amène sa weed

Une femme a été condamnée pour avoir amené un paquet contenant du cannabis à sa jeune progéniture au centre éducatif de Pramont.

par
ywe
Keystone

On peut toujours compter sur sa mère, même quand on est en prison. C'est ce qu'a dû se dire un jeune homme, détenu dans l'unique centre de détention pour mineurs de Suisse romande, à Granges (VS), en voyant sa génitrice tenter de lui remettre deux joints dans un petit paquet, au début de cette année. Hélas pour lui, l'emballage n'aura pas passé les contrôles du personnel, qui a immédiatement dénoncé la maman, relate «Le Nouvelliste» mardi.

La trentenaire clame son innocence, prétendant ne pas avoir su ce que contenait le paquet qu'elle amenait à son fils. La justice n'a pas été convaincue par cet argument et l'a condamnée à 5 jours-amende avec sursis pour infraction simple à la loi sur les stupéfiants. Le Ministère public a considéré qu'il est toujours du ressort d'un parent de vérifier le contenu d'un emballage qu'il amène à un prisonnier, même dans l'éventualité où celui-ci a été préparé par un tiers. Ajouté à cela: 400 francs d'amende et 450 francs de frais de justice. A ce prix-là, pas certain que la maman cherche une nouvelle fois à fournir son garçon en herbe.

Ton opinion