Lausanne: Flash mob contre les lois anti-gays en Russie

Actualisé

LausanneFlash mob contre les lois anti-gays en Russie

La Jeunesse socialiste vaudoise (JSV) a organisé une flash mob vendredi en fin d'après-midi devant le siège du Comité international olympique (CIO) à Lausanne.

Une bonne vingtaine de personnes ont réclamé respect et égalité pour les gays. Des baisers symboliques ont été échangés entre manifestants de même sexe.

Alors que la cérémonie d'ouverture des Jeux battait son plein, les participants ont brandi des pancartes rappelant qu'«ici c'est permis, mais pas là-bas». La JSV n'a pas appelé au boycott de l'événement, mais a voulu rappeler que les droits des gays et lesbiennes représentent des principes fondamentaux qui ne peuvent être occultés par le sport, indique-t-elle dans un communiqué.

La Russie a voulu se rendre visible en organisant les JO les plus chers de l'histoire. Elle doit donc assumer les critiques à l'encontre de sa législation contre la «propagande homosexuelle». La JSV a envoyé un drapeau couleur arc-en-ciel symbolisant le droit d'être différent à Simon Ammann, porte-drapeau de la Suisse, rappelle-t-elle.

Cette action visuelle et symbolique s'intègre dans un projet plus large de la JSV. Lancée début 2014, la campagne «Mon corps, ma décision» entend protéger des droits acquis en ce qui concerne la sexualité et l'égalité. (ats)

Ton opinion