Lausanne - Genève: Flashé à 207 km/h sur l'autoroute
Actualisé

Lausanne - GenèveFlashé à 207 km/h sur l'autoroute

Un automobiliste français a été flashé à 207 km/h lundi sur l'autoroute Lausanne-Genève (A1).

Interpellé mercredi à la douane de Moillesulaz (GE) par les gardes-frontière, le conducteur fautif a été acheminé dans le canton de Vaud et présenté à la procureure de service.

L'homme roulait en direction de Lausanne, entre les jonctions de Nyon et Gland. Vers 21h50, un radar a mesuré sa vitesse à 207 km/h (202 km/h après déduction légale) au lieu des 120 km/h prescrits à cet endroit, indique la police vaudoise vendredi.

Sur la base du signalement donné par les gendarmes vaudois, les gardes-frontière ont intercepté à la douane mercredi vers 13h45 le véhicule fautif, une Audi A4 immatriculée en France. Le conducteur est un Français de 23 ans, travaillant dans la région nyonnaise. Il a été conduit dans les locaux de la Police cantonale vaudoise et présenté à la procureure de service jeudi matin.

Voiture à la fourrière

Les pneus du véhicule incriminé ne présentaient pas le profil minimum de 1,6 mm exigé par la loi. La police genevoise l'a donc placé en fourrière et a établi une dénonciation. Le jeune homme a en outre désormais l'interdiction de conduire en Suisse.

La police vaudoise rappelle que selon les dispositions de Via Sicura entrées en vigueur en 2013, il y a délit de chauffard lorsqu'une voiture roule à plus de 70 km/h dans une zone 30, à plus de 100 km/h dans une zone à 50 km/h ou à plus de 140 km/h dans une zone à 80 km/h. Là où la limite est fixée à plus de 80 km/h, le délit est réalisé par un dépassement de vitesse d'au moins 80 km/h.

Le délit de chauffard est passible d'une peine privative de liberté d'un à quatre ans. De plus, dans pareils cas, le permis de conduire est retiré pour au moins deux ans. Le véhicule du chauffard peut aussi être confisqué et vendu pour l'empêcher de commettre d'autres délits. (ats)

Ton opinion