Culture: Flop des livres audio en langue française
Actualisé

CultureFlop des livres audio en langue française

Les ouvrages lus à voix haute représentent seulement 1% du marché. Anglo-Saxons et Allemands en sont plus friands.

par
cge
Si leur audience reste encore assez restreinte, les livres audio se sont en revanche démocratisés auprès de tous types de lecteurs.

Si leur audience reste encore assez restreinte, les livres audio se sont en revanche démocratisés auprès de tous types de lecteurs.

AFP/Camarena

Faire son marché ou prendre le volant tout en se laissant divertir par un roman: cette mode fait fureur aux Etats-Unis, où le chiffre d'affaires des livres audio a crû de 20% en 2015. Téléchargeables en deux clics, ces ouvrages lus à voix haute se sont imposés chez les lecteurs avec la généralisation des smartphones. Dans les pays francophones, leur succès est plus confidentiel. Ils restent un produit de niche, représentant 1% du marché du livre papier, contre 5% à 10% dans les pays anglo-saxons et germanophones.

Selon Paule du Bouchet, responsable de la collection «Ecoutez lire» chez Gallimard, «le livre audio a démarré beaucoup plus tard en France, mais il suit une courbe nette». Chez cet éditeur, les bonnes ventes se montent à 3000 exemplaires téléchargés et à 2000 sur CD. Dans ce domaine, le plus gros succès de l'an dernier, en France, s'est écoulé à 5840 CD, d'après l'étude GfK pour le magazine «Livres Hebdo» du 20 janvier dernier.

Si leur audience reste encore assez restreinte, les livres audio se sont en revanche démocratisés auprès de tous types de lecteurs. Selon le directeur général de Payot, Pascal Vandenberghe, «les classiques, les polars et le développement personnel se défendent bien, ainsi que les CD audio pour les enfants». (cge/afp)

Ton opinion