Italie: Florence interdit les casse-croûtes dans la rue
Actualisé

ItalieFlorence interdit les casse-croûtes dans la rue

Les visiteurs de la cité toscane n'auront plus le droit de manger sur les trottoirs, les escaliers et les rues à certaines heures de la journée. Ils risquent une amende de 500 euros.

par
sda/cht/nxp
Les touristes sont surveillés de près à Florence.

Les touristes sont surveillés de près à Florence.

Keystone

Très prisée des touristes, Florence interdit désormais à ses visiteurs de manger sur les trottoirs, les escaliers ou les allées à certaines heures de la journée. Les contrevenants risquent des amendes pouvant aller jusqu'à 500 euros.

Le nouveau règlement est entré en vigueur cette semaine. L'interdiction s'applique à certaines rues de la ville durant la pause de midi entre 12h et 15h, puis le soir de 18h à 22h. La mesure est applicable jusqu'au 6 janvier 2019.

Le maire de Florence, Dario Nardella, a déclaré que ces mesures étaient destinées aux touristes «sans-gêne». Ceux-ci grignotent souvent leur encas assis dans la rue pour économiser de l'argent.

Florence n'est pas la première ville italienne à réagir après des incidents avec des touristes: Après qu'un homme s'est baigné nu dans la fontaine de Trevi à Rome, la capitale a introduit l'an dernier une amende pour les personnes qui mangent ou se baignent dans les fontaines emblématiques de la cité.

Ton opinion