«X Factor»: Florian en a marre d'être le beau gosse
Actualisé

«X Factor»Florian en a marre d'être le beau gosse

Plébiscité par le public de M6, mais sifflé par les spectateurs sur le plateau, Florian Giustiniani veut montrer une nouvelle image et afficher plus de profondeur. Interview exclusive.

par
Christophe chanson/Pôle TV

Franchement, sans votre belle gueule, seriez-vous encore de la partie?

C'est difficile à dire. J'aurais sans doute dû être éliminé au 2e prime car, musicalement, je reconnais que je méritais de partir. Mais les gens ont été indulgents car je souffrais d'une laryngite.

Et aussi parce que vous avez un côté Justin Bieber qui plaît aux jeunes filles...

Ecoutez, je commence à en avoir un peu marre de cette comparaison. J'avais cette coupe de cheveux bien avant l'émission. J'aimerais que les gens se concentrent plus sur ma musique!

D'accord, mais jusqu'à maintenant vous n'avez pas montré grand-chose. Où est le véritable problème?

Je pense que je n'ai pas fait les bons choix de chansons, mais je vais me rattraper dès ce soir. Les jurés m'ont souvent reproché de ne pas partager mes émotions, alors je vais leur en donner.

La polémique autour de vos qualités musicales et de votre look a-t-elle envenimé vos relations avec les autres candidats?

Pas du tout! Il y a certes de la compétition entre nous, mais pas de rivalité. On s'encou­rage, on se motive car nous ­tirons tous à la même corde pour réaliser le meilleur show possible.

Quel est votre meilleur soutien dans l'équipe?

Sans hésiter, Matthew Raymond Barker, le concurrent anglais avec lequel je partage ma chambre. Il est toujours d'un grand réconfort et en plus il me donne des cours d'anglais car je dois avouer que j'ai un peu de mal avec cette langue. Matthew est un bon camarade, très joyeux, et il extériorise ses émotions. J'apprends énormément à son contact.

Ton opinion