Basketball - NCAA : Florida Gulf Coast marque l'histoire universitaire
Actualisé

Basketball - NCAA Florida Gulf Coast marque l'histoire universitaire

Les Eagles du Genevois Christophe Varidel sont la première tête de série No 15 à atteindre le 3e tour
du tournoi NCAA. Les Florida Gators se dressent devant eux.

par
Grégory Beaud
En force, Chase Fieler a dominé l'équipe californienne au terme d'une prestation très sereine.

En force, Chase Fieler a dominé l'équipe californienne au terme d'une prestation très sereine.

Hier, la une de tous les principaux sites américains faisait invariablement référence à l'exploit hors du commun réalisé par FGCU. Parmi les histoires entourant ce résultat inimaginable, les médias américains ont fait la part belle à celle de Christophe Varidel. Drapeau suisse sur les épaules, le Genevois a paradé sur le parquet du Wells Fargo Centre de Philadelphie. De quoi intriguer les médias américains.

Après avoir éliminé Georgetown au premier tour, FGCU a récidivé dimanche soir, contre son homologue de San Diego (81-71), au terme d'un match maîtrisé de bout en bout. ­Cette fois-ci, l'ailier suisse a été largement plus impliqué dans le succès des «Eagles». Aligné durant 24 minutes – contre 6 lors du premier tour – Christophe Varidel a été le seul joueur remplaçant de Florida à marquer des points. Très adroit, le natif de Versoix en a inscrit 11 avec, notamment, trois paniers primés.

Grâce à ce deuxième succès, Florida Gulf Coast University participera à la suite de la compétition qui se déroulera à Arlington, au Texas. Une transhumance avec un but bien précis: défier le voisin et rival de University of Florida, dans la nuit de vendredi à samedi. Les prestigieux Gators sont au bénéfice d'un pedigree bien plus impressionnant que les deux équipes déjà battues par les Eagles. Champions en 2006 et 2007 avec, entre autres, Joakim Noah, les Floridiens ont participé à 18 tournois NCAA. En comparaison, FGCU en est à son premier. Un monde sépare les deux campus, mais cela ne fait pas peur à Christophe Varidel, galvanisé par les deux premiers succès acquis. «Nous sommes conscients de ce que nous pouvons faire. Nous sommes capables de battre n'importe qui.»

Gonzaga, tête de série No 1, au tapis

Après les éliminations de Georgetown et d’UCLA au premier tour, un troisième grand nom à mordu la poussière lors de la première semaine de March Madness. Gonzaga, meilleure équipe de la saison régulière, a été sortie par la surprenante équipe de Wichita State. Cette élimination ouvre grandes les portes du Final Four à Ohio State. Les «Buckeyes» deviennent les favoris logiques à une place lors du tournoi final d’Atlanta, du 6 au 8 avril. Les 16es de finale se disputeront à partir de jeudi.

Ton opinion