Actualisé

Ugly Belgian HousesFlorilège de cauchemars architecturaux belges

Un Belge est à l'origine d'un blog qui traite d'une caractéristique de son pays, celle de la grande diversité de styles architecturaux en banlieue.

par
M. Steiger
1 / 11
Hannes Coudenys est à l'origine d'un blog qui traite d'une caractéristique de son pays, celle de la grande diversité de styles architecturaux.

Hannes Coudenys est à l'origine d'un blog qui traite d'une caractéristique de son pays, celle de la grande diversité de styles architecturaux.

Ugly Belgian Houses
Et ce n'est pas toujours bien accepté.

Et ce n'est pas toujours bien accepté.

Ugly Belgian Houses
En Belgique, il est de coutume de construire sa propre maison.

En Belgique, il est de coutume de construire sa propre maison.

Ugly Belgian Houses

Les Belges ont pour coutume de construire leur propre maison. Cet usage est si répandu qu'il existe même une expression qui dit que chaque Belge a une brique dans le ventre. Le résultat de cette tendance est particulièrement manifeste dans certaines banlieues flamandes où chaque maison est différente.

Un blog qui compile les maisons les plus diverses

Hannes Coudenys, qui a jadis vécu dans l'une de ces maisons, a documenté les constructions sur son blog Ugly Belgian Houses. «C'est un véritable cauchemar, un Legoland architectural», y déclare Coudenys.

«La Belgique est un vrai fatras. C'est comme si on avait d'abord recouvert chaque mètre carré avec des maisons avant d'y coincer des routes par la suite. En Belgique, on peut facilement rencontrer jusqu'à douze styles architecturaux différents dans un rayon de 100 mètres à la ronde», affirme Coudenys.

Pour lui, «le pays est simplement trop petit pour cela. Les maisons ont l'air pressées les unes contre les autres, ce qui fait perdre la qualité individuelle de chacune quand la maison voisine parade avec un tout autre style».

Problèmes juridiques

Hannes Coudenys a créé le blog en 2011, alors qu'il occupait lui-même une maison de ce type. Il a très vite remarqué qu'il n'était pas le seul à être frappé par les différents styles. Mais le nombre croissant de lecteurs a également apporté son lot de problèmes.

«J'ai reçu des lettres d'insulte de la part d'avocats de personnes qui vivaient dans ces maisons et qui m'accusaient de diffamation et d'atteinte à la vie privée», raconte Coudenys. Par peur de représailles, le blog a été mis hors ligne.

Un livre à partir du blog

Quelques années plus tard, Hannes Coudenys occupait à nouveau une «Ugly Belgian House» et a remis le blog en ligne. Il a récemment donné la possibilité aux propriétaires des maisons de faire supprimer la photo de leur bien. Près de 10% ont eu recours à ce droit.

«Je comprends parfaitement que certaines personnes n'aient pas envie de voir leur maison sur le site. Certaines prennent le fait que celle-ci puisse ne pas plaire», dit-il. Une grande partie des propriétaires accepte toutefois le fait que leur maison apparaisse non seulement sur le blog, mais également dans le livre de Hannes Coudenys intitulé «Ugly Belgian Houses».

Ton opinion