Etats-Unis: Flynn forcé à coopérer avec les sénateurs

Actualisé

Etats-UnisFlynn forcé à coopérer avec les sénateurs

Une commission du Sénat a exigé mercredi que Michael Flynn, ex-conseiller à la sécurité de Trump, coopère dans l'enquête sur les interférences russes.

1 / 149
Les démocrates américains ont franchi un cap dans leurs enquêtes visant le président Donald Trump, en les faisant rentrer officiellement dans le cadre d'une procédure de destitution. (Jeudi 12 septembre 2019)

Les démocrates américains ont franchi un cap dans leurs enquêtes visant le président Donald Trump, en les faisant rentrer officiellement dans le cadre d'une procédure de destitution. (Jeudi 12 septembre 2019)

Keystone
La démocrate Ilhan Omar a déclaré aux journalistes que Donald Trump était «fasciste». (Jeudi 18 juillet 2019)

La démocrate Ilhan Omar a déclaré aux journalistes que Donald Trump était «fasciste». (Jeudi 18 juillet 2019)

Keystone
La Chine a annoncé, en pleine escalade de la guerre commerciale avec Washington, avoir infligé une amende anti-monopole de 23,3 millions francs à une co-entreprise du constructeur automobile américain Ford. (Mercredi 5 juin 2019)

La Chine a annoncé, en pleine escalade de la guerre commerciale avec Washington, avoir infligé une amende anti-monopole de 23,3 millions francs à une co-entreprise du constructeur automobile américain Ford. (Mercredi 5 juin 2019)

Keystone

Une commission du Sénat exige que l'ex-conseiller à la sécurité nationale lui donne tous les documents qui pourraient l'éclairer dans son enquête sur l'interférence russe lors des élections américaines. Elle lui en a donné l'ordre mercredi après avoir essuyé un refus.

Les documents en la possession de Michael Flynn pourraient être utiles à leur procédure, expliquent les sénateurs Richard Burr, un républicain président d'une commission spéciale sur les renseignements au Sénat, et Mark Warner, démocrate vice-président de cette commission. Les sénateurs les lui avaient déjà demandé le 28 avril, mais le général Flynn avait alors refusé d'obtempérer.

Interférence présumée

Les commissions du congrès ont le pouvoir d'obliger les témoins à coopérer via des injonctions de produire un témoignage ou de remettre des documents. Pouvoir auquel elles ont fait recours mercredi.

Michael Flynn a dû quitter la Maison Blanche trois semaines à peine après sa prise de fonction. Il avait discuté avant le 20 janvier - date de l'élection avec l'ambassadeur russe à Washington d'une éventuelle levée des sanctions contre Moscou puis avait fait des déclarations inexactes au vice-président Mike Pence à ce sujet.

Le FBI a ouvert une enquête sur une éventuelle «coordination» entre des proches de Donald Trump et Moscou. Cette interférence présumée, contestée par le Kremlin, fait aussi l'objet d'enquêtes parlementaires. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion