Tennis – US Open: Fognini craque et traite l'arbitre de «pute»
Actualisé

Tennis – US OpenFognini craque et traite l'arbitre de «pute»

Connu pour ses frasques autant que pour sa ténacité sur les courts, l'Italien a encore dérapé, cette fois lors de l'US Open, en insultant la Suédoise Louise Engzell, qui officiait durant son match mercredi.

par
duf

Fabio Fognini a toujours été un joueur bouillonnant, prêt à exploser lorsque la pression devient trop forte. Sa carrière est maculée de dérapages, entre doigts d'honneur adressés au public, jets et bris de raquette ou autres matches balancés par pur manque de motivation. Cette fois, l'Italien, No 26 mondial et récent vainqueur du tournoi de Gstaad, est allé encore plus loin en insultant l'arbitre de la rencontre qui l'opposait mercredi à son compatriote Stefano Travaglia, issu des qualifications.

Très frustré de la tournure du match, qu'il a finalement perdu en 4 sets, dont un cinglant 6-0 pour conclure, Fognini a eu besoin de passer ses nerfs sur quelqu'un. Et ce fut l'arbitre Louise Engzell. Visiblement excédé par certaines décisions prises par la Suédoise en sa défaveur, l'irritable joueur s'est laissé aller à quelques vilaines insultes après un point disputé dans la 3e manche. Fognini a ainsi traité l'officielle de «pute» et de «suceuse de b…», en italien. Le Transalpin pensait sans doute ne pas avoir été entendu ou compris par l'arbitre, mais ses propos ont pourtant été enregistrés par les micros de télévision placés sur le court.

En fin de partie, Fognini a serré la main de son adversaire, mais a refusé de serrer celle de l'arbitre sur sa chaise. Celui qui vient tout juste de révéler que le bébé né en mai de son amour avec la gagnante de l'US Open en 2015 Flavia Pennetta avait été conçu à New York durant l'édition 2016 s'est toutefois excusé de son comportement un peu plus tard via les réseaux sociaux. «Je voudrais avant tout vous demander pardon à vous, les supporters, et à l'arbitre pour ce qui s'est passé aujourd'hui. C'était simplement une journée très négative, mais cela n'excuse pas le comportement que j'ai eu pendant la rencontre! Malgré le fait que je sois un sanguin (et même si d'après moi j'avais raison dans la plupart des circonstances), j'ai commis une erreur.. Après tout, c'est uniquement un match de tennis. Fogna», a-t-il plaidé. Ce qui n'empêchera sans doute pas une sanction de la part des instances dirigeantes du tennis.

Ton opinion