Etats-Unis: Folle polémique au sujet des tasses de Starbucks
Actualisé

Etats-UnisFolle polémique au sujet des tasses de Starbucks

Le Web se déchire cette semaine au sujet des tasses rouges lancées par Starbucks pour Noël.

par
Célia Héron
Coup de pub de Starbucks ou folie des réseaux sociaux? Le Web a passé des heures à débattre de la nouvelle tasse rouge de Starbucks.

Coup de pub de Starbucks ou folie des réseaux sociaux? Le Web a passé des heures à débattre de la nouvelle tasse rouge de Starbucks.

Le géant du café Starbucks a dévoilé ses tasses de Noël: ses traditionnels gobelets blanc et vert sont désormais parés de rouge pour la période des Fêtes. Mais la sobriété du design n'a pas été du goût de certains chrétiens et notamment de quelques évangélistes, qui se sont plaints du manque de symbolisme religieux pour célébrer la naissance de Jésus.

LeNew York Times relève qu'un internaute nommé Joshua Feuerstein, qui se décrit lui-même comme un évangéliste, a lancé sur sa page Facebook un mouvement de protestation.

«Starbucks A RETIRE NOËL de ses tasses parce qu'ils détestent Jésus!» affirme-t-il sur sa page. Il invite les clients à faire croire au staff de Starbucks qu'ils s'appellent «Joyeux Noël» pour forcer les employés à écrire les mots «Joyeux Noël» sur les tasses. Oui. Vraiment.

Voici, en images, un résumé de la situation:

Réponse de Starbucks

La critique a pris de telles proportions que Starbucks a publié le 8 novembre un communiquéjustifiant sa décision.

Le responsable du design, Jeffrey Fields, y affirme que l'objectif de Starbucks était d'entrer dans la période des Fêtes avec «une pureté de design qui accueille toutes nos histoires (...) à l'image d'une toile» vierge de tout motif.

L'entreprise pourrait aussi avoir anticipé le tsunami marketing lié à la sobriété de son design et consciemment choisi d'opter pour ce dernier afin de faire parler d'elle. Peut-être apprendra-t-on dans quelques semaines que Joshua Feuerstein est un génie des campagnes virales, au service de Starbucks. Comme le note le NYT, tous les changements de packaging font parler d'eux, et les réseaux sociaux offrent une caisse de résonance non négligeable aux marques qui jouent le jeu de l'originalité.

#itsjustacup

Le mouvement #MERRYCHRISTMASSTARBUCKS, rapidement devenu viral aux Etats-Unis, a été (et est toujours mercredi soir) largement commenté sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes défendant le droit de Starbucks de ne pas s'associer à une religion en particulier pour la période des Fêtes.

Avec le hashtag #itsjustacup («C'est juste une tasse»), des clients exaspérés ont partagé leur incompréhension de voir que des fanatiques attaquaient Starbucks pour la sobriété de ses tasses.

L'internaute qui a lancé cette protestation a été largement moqué sur Twitter:

Ci-dessous: «S'il vous plaît, allez vous plaindre de votre café au prix exorbitant auprès du sans-abri dehors. Si une tasse de café définit ton idée de Noël, chéri c'est toi qui as besoin de Jésus.»

Ci-dessous: «Je. Ne. Peux. Pas. Croire. Que. Les. Gens. En. Fassent. Toute. Une. Histoire»

Ci-dessous: «Peut-être que ces mecs de Noël chez Starbucks devraient donner l'argent qu'ils dépensent à s'acheter des lattes à des organisations caritatives.»

Ton opinion