Genève: Fonctionnaires encouragés à laisser tomber leur auto
Actualisé

GenèveFonctionnaires encouragés à laisser tomber leur auto

Un projet pilote de mobilité douce à l'Etat va démarrer sur le site de David-Dufour.

par
Jacqueline Favez

Le Canton est en passe de se lancer dans la mobilité douce. C'est le site de David-Dufour, à la Jonction, regroupant quelque 500 fonctionnaires, qui a été choisi pour jouer les pionniers. Le Conseil d'Etat devrait se prononcer à la fin du mois sur ce projet pilote devisé entre 100 000 fr. et 200 000 fr.

A terme, les employés ne seront plus obligés d'utiliser leur véhicule privé dans le cadre de leurs fonctions. Ils disposeront, à la place, de cartes et d'abonnements transmissibles Unireso et CFF, de vélos, de vélos électriques et de voitures Mobility. But avoué de l'opération? Voir petit à petit les fonctionnaires se rendre à leur travail autrement qu'en voiture.

«L'Etat veut montrer l'exemple, aussi bien en termes d'émissions de gaz à effet de serre que de surcharge du trafic. Mais, pour que les gens suivent, il faut leur mettre à disposition des moyens adaptés», commente Patrick Herzig, chef de projet du «Plan de mobilité de l'administration cantonale». Ainsi tous les employés de David-Dufour ont été consultés, par le biais d'un questionnaire.

Les quatre voitures Mobility, qui sont à l'usage exclusif de l'Etat entre 7 h et 20 h les jours de semaine, stationnent déjà au parking David-Dufour. Pour que le projet démarre, il reste encore à terminer la construction du garage à vélos et à finaliser le système de réservations internes. Celles-ci seront centralisées grâce à un logiciel calqué sur celui utilisé par Neuchâtel, ville où la mobilité douce a déjà fait son chemin.

Parkings plus chers

En août dernier, l’Etat a décidé de revoir à la hausse les tarifs des places de parking louées aux fonctionnaires. But de la manoeuvre? Rétablir l’égalité de traitement entre les employés publics et le reste de la population.

Cette décision, qui avait provoqué quelques remous, était aussi motivée par la volonté du Canton de voir les fonctionnaires se tourner vers la mobilité douce.

Le projet pilote de David-Dufour n’est pas directement lié à cette hausse des tarifs. Il offre néanmoins des solutions nouvelles aux employés de l’Etat.

Ton opinion