Genève: Fonctionnaires: la réforme des salaires revient sur le tapis
Publié

GenèveFonctionnaires: la réforme des salaires revient sur le tapis

Après l’abandon du précédent projet, syndicats et Conseil d’Etat ont trouvé un accord pour démarrer une nouvelle révision. 

par
mpo
Nathalie Fontanet, Conseillère d'Etat genevoise, chargée du Département des finances.

Nathalie Fontanet, Conseillère d'Etat genevoise, chargée du Département des finances.

Lucien FORTUNATI

Syndicats et Conseil d’Etat ont enterré la hache de guerre autour de la réévaluation de la grille salariale de la fonction publique. Jeudi, l’Exécutif genevois a annoncé la signature d’un protocole d’accord avec les associations représentant le personnel de l’Etat et les cadres de l’administration cantonale . Après l’abandon du précédent projet, Score, en février 2020, la conseillère d’Etat chargée des finances et des ressources humaines, Nathalie Fontanet, avait remis l’ouvrage sur le métier dès 2021 avec G’Evolue. 

Cet accord, qui intervient après neuf mois de négociations, permet de donner le coup d’envoi des travaux visant à «moderniser le système permettant d’évaluer les fonctions pour l’ensemble du secteur public», écrit le Conseil d’Etat. Selon le Département des finances, G’Evolue «met notamment l’accent sur la transparence, l’équité entre les fonctions, l’égalité entre femmes et hommes et la prise en compte des nouvelles compétences et des nouveaux métiers». 

Le système d’évaluation en cours à l’Etat date de 1974. Pour le gouvernement, «les critères utilisés pour évaluer les fonctions et leur pondération ne sont plus en phase avec les réalités actuelles». Il donne l’exemple de la force physique, mieux prise en compte que les compétences sociales et humaines liées aux soins. Après dix ans de travaux, le premier projet avait échoué devant la résistance des syndicats. Il lui était notamment reproché son opacité quant aux critères d’évaluation des fonctions. 

Ton opinion

27 commentaires