Fondation pour enfants critiquée
Actualisé

Fondation pour enfants critiquée

PHNOM PENH – Lors de la visite de Micheline Calmy-Rey au Cambodge, Beat Richner, médecin suisse, s'est justifié des accusations qui pesaient sur sa fondation pour les enfants.

Le Dr Beat Richner a été plusieurs fois honoré pour son engagement en faveur des enfants au Cambodge. Mais il a aussi été critiqué à plusieurs reprises par l'Organisation mondiale de la santé. Pour cette dernière, les méthodes de la médecine occidentale sont trop chères et inadaptées à la réalité économique d'un pays en voie de développement. Durant la visite de Micheline Calmy-Rey hier à Phnom Penh, M. Richner est revenu sur cette polémique. Il a affirmé qu'une médecine de pointe peut sauver des millions de personnes et qu'il n'y a dès lors «aucune raison de ne pas soigner les gens aussi bien à Zurich qu'à Phnom Penh». Actuellement, 784 enfants sont soignés, alors que l'hôpital ne compte que 500 lits. Et quelque 2000 enfants sont traités chaque jour en ambulatoire. L'oeuvre de Beat Richner est financée par des fonds privés et publics. La Direction du développement et de la coopération (DDC) y a consacré une vingtaine de millions de francs depuis 1994. L'Etat cambodgien participe dans une moindre mesure. (ats)

Ton opinion