Bâle: Fontaines transformées en jacuzzi pour l'hiver
Publié

BâleFontaines transformées en jacuzzi pour l'hiver

En été, il n'est pas rare de voir certains Bâlois se rafraîchir dans les fontaines de la ville. Un collectif a construit un petit four à bois afin de leur permettre de se mettre à l'eau... même lorsqu'il fait froid.

par
rob/ofu
1 / 2
Cinq jeunes Bâlois ont conçu un système permettant de chauffer l'eau des fontaines de la Cité rhénane.

Cinq jeunes Bâlois ont conçu un système permettant de chauffer l'eau des fontaines de la Cité rhénane.

Dominik Dober
Le collectif s'est rendu mi-octobre 2017 à Bienne pour présenter son concept.

Le collectif s'est rendu mi-octobre 2017 à Bienne pour présenter son concept.

Stöh Grünig

Près de 10% des quelque 200 fontaines de Bâle se prêtent à merveille à un petit bain rafraîchissant, écrivait la «Basler Zeitung» en 2012. Se baigner dans les bassins publics est en effet une tradition bien ancrée dans les moeurs de la cité rhénane.

Afin de pouvoir continuer à profiter des fontaines une fois les beaux jours révolus, cinq jeunes hommes, âgés de 20 à 30 ans, ont eu une idée astucieuse. Ils ont construit un four à bois, permettant de chauffer l'eau durant les mois d'hiver.

Pompe actionnée par un vélo

«Nous voudrions que les fontaines soient un point de rencontre social, aussi en hiver», explique Moritz Praxmarer. Entre janvier et avril de cette année, ils ont ainsi chauffé l'eau de quatre bassins publics de Bâle lors de jours prédéfinis. Le fonctionnement est simple: une pompe amène l'eau froide vers le four, qui la chauffe, avant de la ramener dans la fontaine, écrit «20 Minuten». Le tout est actionné par un vélo.

Il y a deux semaines, le collectif Hotel Regina s'est même rendu à Bienne (BE) pour chauffer une fontaine de la vielle-ville. Il était invité par la section régionale de Greenpeace dans le cadre d'une manifestation contre un projet de contournement de l'autoroute.

Chiens pas autorisés

Les jeunes Bâlois comptent bien reproposer leurs services cet hiver. Les dates exactes n'ont pas encore été définies. A l'avenir, ils envisagent même d'élargir leur concept à toute la Suisse.

Interrogé par la «Basler Zeitung» en 2012, un employé du service juridique du Département de la santé bâlois avait expliqué: «Nous ne disposons d'aucune base légale interdisant les bains dans les fontaines.» L'employé chargé de la maintenance des fontaines avait lui aussi souligné qu'il n'y voyait aucun inconvénient. Seuls les chiens n'y sont pas tolérés.

Ton opinion