Suisse: Foot au féminin, symbole d’un élan sous la coupole
Publié

SuisseFoot au féminin, symbole d’un élan sous la coupole

Cinquante-trois ans après leurs pairs, les élues fédérales créent leur propre équipe. Coup d’envoi en septembre.

par
Francesco Brienza
Kathrin Bertschy (Vert’lib) et Maya Graf (Verte), jouaient déjà dans l’équipe mixte du FC Conseil national. Ici, elles posent avec les filles du FC Swisscom (en bleu), après un match en 2017.

Kathrin Bertschy (Vert’lib) et Maya Graf (Verte), jouaient déjà dans l’équipe mixte du FC Conseil national. Ici, elles posent avec les filles du FC Swisscom (en bleu), après un match en 2017.

Twitter

Une page se tournera dans les coulisses du Parlement fédéral en septembre prochain. Le FC Conseil national, qui réunit la crème des footballeurs du dimanche parmi nos élus, comptera une section 100% féminine. Seize parlementaires ont répondu à l’appel du pied de deux élues écolos alémaniques, signalait lundi «Le Temps». Parmi elles, la Vaudoise Léonore Porchet s’est très vite montrée motivée. «Je n’ai jamais joué au foot de ma vie, mais j’ai fait beaucoup de handball plus jeune, sourit-elle. D’ailleurs j’étais gardienne, alors je serai volontaire pour aller aux goals si personne ne se précipite. Je n’ai pas peur des balles!»

Des filles redoutables

Le FC Conseil national a vu le jour en 1969. L’idée était de tuer le temps entre deux sessions sans forcément passer par la case apéro. Trente ans plus tard, les dames ont pu intégrer l’équipe. Aujourd’hui, avec 39% de femmes au sein de l’Assemblée fédérale, il était temps de créer une équipe exclusivement féminine. Et il y a du niveau. «Maya Graf (ndlr: conseillère aux Etats de Bâle-Campagne) a longtemps joué avec nous, elle est redoutable», avance Pierre-André Page, UDC fribourgeois et défenseur central du FC Conseil national. Idem pour Kathrin Bertschy (Vert’lib/BE), qui a fait ses armes en juniors au FC Rot-Schwarz Thun. «En football comme en politique, un bon travail d’équipe est essentiel», argue-t-elle.

La Nati championne d’Europe

Si la pratique du football en marge des sessions parlementaires se veut avant tout récréative, il se dit qu’elle a parfois permis de faire avancer des compromis, puisque des élus de tous bords s’y côtoient chaque semaine. Et puis, la gloire attend peut-être au tournant: en 2018, le FC Conseil national mixte a bien été sacré champion d’Europe du tournoi interparlements.

Pas une exception

Le ballon rond n’a pas le monopole du sport au Parlement fédéral. Chaque année, un «Parlamotion» réunit des dizaines d’élus pour une course à pied ou en chaise roulante autour du Palais fédéral. L’an dernier, 31 coureurs ont parcouru au total 101 km. L’événement est organisé par Swiss Olympic. Un traditionnel slalom géant à ski se court également entre parlementaires suisses et britanniques à Davos depuis 1956. Cette compétition est considérée comme la plus vieille course sportive au monde réservée aux parlementaires.

Ton opinion

19 commentaires