Actualisé 11.07.2014 à 09:03

Berne

Forcer un enfant à manger des légumes: «Inutile»

Un psychiatre allemand, expert en troubles alimentaires, estime que les bambins devraient pouvoir manger tout ce qu'ils veulent et dans la quantité qu'ils souhaitent.

de
Jacqueline Büchi/ofu
Les enfants doivent apprendre à aimer les légumes, selon une diététicienne zurichoise.

Les enfants doivent apprendre à aimer les légumes, selon une diététicienne zurichoise.

Les recommandations faites par le directeur d'une clinique allemande font grincer des dents. Selon Johannes Hebebrand, expert en troubles alimentaires, les parents ne devraient pas se mêler de l'alimentation de leurs petits. Dans une interview accordée au quotidien «Die Zeit», il affirme que ça ne sert à rien de forcer son enfant à manger des légumes s'il ne le veut pas. A la question de savoir s'il fallait laisser son bambin manger tous les jours de la pizza, le psychiatre répond: «Cette envie passe avec le temps. Les ordres et les mises en garde constantes ont souvent un effet inverse sur les petits. Pourquoi devrait-on les faire souffrir?»

Stefanie Bürge, diététicienne diplômée, contredit: «Les enfants ont d'immenses besoins en nutriments qui ne peuvent pas être comblés sans légumes.» Selon elle, une alimentation monotone à long terme peut provoquer des dérangements dans le développement des petits et des carences. La santé des os pourrait également être mise en péril. La Zurichoise explique que le problème réside dans le fait que les hommes sont programmés naturellement à aimer tout ce qui est gras et/ou sucré. Ainsi, les bambins doivent «apprendre» à aimer les légumes. Un avis que partage Daniela Seyrlehner, du conseil parental de Pro Juventute: «On devrait demander régulièrement à son enfant de prendre une bouchée de brocoli. C'est important que les parents montrent l'exemple à leurs petits.»

Sur un point, les deux expertes suisses sont d'accord avec le psychiatre allemand. Elles estiment, comme Johannes Hebebrand, qu'il est complètement inutile de forcer les petits à finir leur assiette. Car en les obligeant à tout manger, ils perdraient le sentiment naturel de satiété.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!