Forces britanniques réduites de plusieurs milliers d'ici fin 2007 en Irak
Actualisé

Forces britanniques réduites de plusieurs milliers d'ici fin 2007 en Irak

Les forces britanniques en Irak devraient être réduites de plusieurs milliers d'hommes d'ici à la fin de l'année prochaine, a affirmé le ministre britannique de la Défense Des Browne.

Côté italien, les derniers militaires quitteront le pays à la fin de l'année.

«Je peux vous dire que d'ici à la fin de l'année prochaine, je m'attends à ce que les troupes (britanniques) en Irak soient réduites de manière significative, de plusieurs milliers» d'hommes, a déclaré M. Browne dans un discours au Royal Institute of International Affairs (RIIA).

Près de 7100 soldats britanniques sont actuellement déployés en Irak, principalement dans le sud du pays. La Grande-Bretagne a perdu 126 soldats dans le pays depuis son invasion en mars 2003.

Pour sa part, le chef du gouvernement italien Romano Prodi a assuré lundi que les derniers militaires italiens présents en Irak quitteront ce pays début décembre, après avoir consigné aux forces irakiennes la base qu'ils occupaient dans le sud du pays.

«Il ne reste à Nassiriyah que 60 à 70 soldats italiens pour remettre les casernes à la police irakienne. Entre le 1er et le 2 décembre, ces soldats rentreront aussi à la maison», a déclaré M. Prodi dans une interview à la chaîne de télévision régionale Telelombardia.

Le chef du gouvernement a affirmé avoir également parlé au président américain George W. Bush qui lui a dit «être désolé» de ce départ. «Mais il savait que nous serions partis car nous l'avions annoncé au cours de notre campagne électorale», a ajouté M. Prodi. (ats)

Ton opinion