Allemagne: Ford investit pour passer au tout électrique en Europe d’ici 2030
Actualisé

AllemagneFord investit pour passer au tout électrique en Europe d’ici 2030

Le groupe américain de l’automobile a promis un investissement d’un milliard de dollars afin d’offrir des voitures entièrement électriques d’ici 2030 en Europe.

Ford va également moderniser son usine de Cologne, en Allemagne.

Ford va également moderniser son usine de Cologne, en Allemagne.

REUTERS

Le géant américain de l’automobile Ford a annoncé mercredi un investissement d’un milliard de dollars en Allemagne dans le but de passer d’ici 2030 au tout-électrique pour ses modèles vendus en Europe.

«Ford s’engage à ce que, d’ici mi-2026, 100% de l’offre de voitures de Ford en Europe soit électrifiée – hybride ou tout électrique – et entièrement électrique d’ici 2030», a expliqué dans un communiqué le constructeur, ajoutant qu’un milliard de dollars (environ 830 millions d’euros) sera consacré à «moderniser l’usine de Cologne, en Allemagne».

La branche des véhicules commerciaux gardera un pied dans l’ère thermique: si l’ensemble des fourgons pourront être électrifiés d’ici 2024, ces options devraient représenter deux tiers des ventes en 2030.

Opinion publique sensibilisée

Le géant de Dearborn, près de Detroit, a annoncé début février qu’il allait doubler les investissements dans l’électrification et y consacrer plus de 22 milliards de dollars d’ici 2025. Son rival GM compte abandonner d’ici 2035 les voitures à émissions polluantes, qui représentent pourtant encore l’immense majorité de sa production.

Après une phase difficile, les activités de Ford en Europe ont été drastiquement restructurées ces deux dernières années, passant par 12’000 suppressions d’emplois et la fermeture de six usines. «L’annonce de la transformation de notre site de Cologne est l’une des plus importantes de Ford en plus d’une génération», a commenté Stuart Rowley, patron de Ford Europe, cité dans un communiqué.

Face à une croissance de la demande, à une sensibilisation de l’opinion publique et des clients au changement climatique, et sous la pression de normes d’émissions de plus en plus strictes, les constructeurs automobiles opèrent un tournant majeur vers les véhicules électriques.

Ruée vers l’électrique

Le groupe allemand Volkswagen compte proposer 70 modèles électriques d’ici 2030 et en vendre 26 millions d’unités en dix ans pour rattraper et dépasser le pionnier Tesla, dirigé par Elon Musk, devenu la coqueluche des marchés financiers. Ford produira à Cologne sa première voiture européenne entièrement électrique à partir de 2023.

Le constructeur américain collabore pour l’électrification avec Volkswagen: dans le cadre d’un accord annoncé en 2019, le constructeur américain pourra utiliser la base technologique électrique «MEB» développée par le géant allemand.

En contrepartie, VW a investi 2,6 milliards de dollars au total dans Argo AI, la filiale de développement des voitures autonomes du rival outre-Atlantique.

(AFP)

Ton opinion