Coronavirus: Formulaire obligatoire pour les voyageurs entrant en Suisse
Publié

CoronavirusFormulaire obligatoire pour les voyageurs entrant en Suisse

A compter du lundi 8 février, les voyageurs qui entreront sur le territoire suisse devront remplir un formulaire électronique. Les pendulaires qui habitent près de la frontière ne sont pas concernés.

par
Julien Baumann
Patrick Mathys, responsable de la section de gestion de crise de l’OFSP, a montré des signes d’optimisme.

Patrick Mathys, responsable de la section de gestion de crise de l’OFSP, a montré des signes d’optimisme.

Capture d’écran/Conférence de presse OFSP

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi après-midi l’obligation, dès lundi 8 février, de remplir un formulaire électronique pour toutes les personnes entrant en Suisse. Les frontaliers ne sont pas concernés par cette obligation. Cette mesure «s’applique à tous les types de voyages», a expliqué Patrick Mathys, responsable de la section de gestion de crise de l’OFSP, lors d’une conférence de presse. Les pendulaires qui doivent régulièrement traverser la frontière feront exception.

Les contrôles seront principalement menés dans les aéroports. «Il y aura des contrôles aléatoires, mais pas généralisés aux frontières terrestres», a précisé Patrick Mathys. Ce formulaire a pour but de renforcer la stratégie de mise en quarantaine et d’isolement des personnes venant de l’extérieur de la Suisse, selon l’OFSP.

Vaccination sur le bon chemin

«La campagne de vaccination se passe sans incident et de façon professionnelle», a estimé la directrice de l’OFSP, Anne Lévy. Selon elle, «la stratégie de la Suisse est la bonne». 3, 64% de la population a déjà reçu une première dose du vaccin. Plus d’un demi-million de doses ont été livrées en Suisse, mais la distribution a pris du retard. «Nous ne pouvons pas atteindre les objectifs fixés pour février», a admis Michael Jordi, en référence aux pénuries d’approvisionnement. «Mais nous rattraperons notre retard», a-t-il promis. L’objectif de la Confédération est de vacciner toutes les personnes qui le souhaitent d’ici à l’été.

La bataille contre le Covid montre des signes encourageants ces derniers temps, selon Patrick Mathys. Les chiffres sont en baisse au niveau des cas positifs, des hospitalisations et des décès. Le taux de reproduction R repart par contre à la hausse. Au 18 janvier, il affichait une valeur supérieure à 1 dans plusieurs cantons. À l’échelle nationale, il s’inscrit à 0,98, ce qui fait craindre une augmentation du nombre de cas à l’OFSP, qui exclut pour l’instant un relâchement des mesures.

Pas de fermeture des écoles

Concernant le scénario d’une fermeture des écoles, l’OFSP a indiqué mardi que cette solution n’était pas à l’ordre du jour pour l’instant. Patrick Mathys a indiqué qu’il pourrait s’agir d’une possibilité si la situation venait à se détériorer, mais qu’il y avait d’autres alternatives envisageables pour l’instant. Il s’agit de voir dans les semaines à venir si les mesures déjà en vigueur suffisent ou non pour freiner la propagation des nouveaux variants.

La Suisse comptait ce mardi 1633 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres l’OFSP. Quarante-six décès supplémentaires sont à déplorer et 90 malades ont été hospitalisés. Le taux de positivité des tests s’élève à 6,46%. Sur les deux dernières semaines, le pays compte 270 nouvelles infections pour 100’000 habitants.

Ton opinion