Coronavirus : L’Allemagne va mettre en place un plan de déconfinement progressif et conditionnel

Coronavirus L’Allemagne va mettre en place un plan de déconfinement progressif et conditionnel

Suivez en direct toute l'actualité liée au coronavirus en Suisse et dans le monde.

Ton opinion

jeudi, 04.03.2021
01:42

Plus de 60'000 morts en Colombie

Le bilan de l’épidémie de coronavirus en Colombie a dépassé mercredi les 60'000 morts, a annoncé le ministère de la Santé, un an après l’apparition du virus dans ce pays le 6 mars 2020. Dans son communiqué, le ministère indique que 60'082 décès liés au Covid-19 ont été enregistrés et que le nombre des contaminations est proche de 2,3 millions.

01:04

Le variant brésilien détecté au Venezuela

Des cas du variant brésilien du coronavirus ont été signalés pour la première fois au Venezuela, a annoncé mercredi son président, Nicolas Maduro. «Nous avons détecté au Venezuela la présence du variant brésilien» du virus responsable du Covid-19, a déclaré le chef d’Etat à la télévision. Ce variant est «plus contagieux» et «plus dangereux, plus grave», a-t-il prévenu.

Ce premier cas a été signalé sur un employé de l’aéroport de Maiquetia, qui dessert Caracas, où deux cas ont déjà été confirmés. Deux autres cas de ce variant brésilien ont été annoncés dans l’Etat voisin de Miranda et six autres dans l’Etat de Bolivar, frontalier du Brésil.

00:40

Certaines salles de spectacle new-yorkaises autorisées à rouvrir début avril

Après le retour des matches de la NBA au Madison Square Garden, puis la réouverture ce vendredi de certains cinémas, New York pourra peut-être bientôt célébrer la reprise des arts vivants: le gouverneur a annoncé mercredi que les salles de spectacle pourraient rouvrir le 2 avril, avec une capacité encore limitée.

Les salles de la capitale culturelle américaine, fermées depuis le 12 mars, pourront rouvrir à 33% de capacité ou 100 personnes au maximum, avec port du masque et distanciation obligatoires, a annoncé le gouverneur Andrew Cuomo lors d’un point de presse.

En extérieur, les spectacles pourront accueillir jusqu’à 200 personnes. Les seuils seront relevés pour les salles capables de tester préalablement leurs spectateurs – à 150 personnes en intérieur ou 500 en extérieur.

00:38

La pandémie a eu un impact sur les soins des cancers de l’enfant

Baisse des diagnostics, voire interruption de traitements: la pandémie de Covid a eu un impact négatif sur les services qui soignent les cancers de l’enfant à travers le monde, en particulier dans les pays les moins riches, selon une étude parue jeudi.

«Nos résultats suggèrent que la pandémie de Covid-19 a eu un impact plus important sur les soins des cancers pédiatriques au niveau mondial que ce que les études focalisées sur une seule région laissaient supposer», a commenté Daniel Moreira, l’un des auteurs de cette étude publiée par la revue «The Lancet Child and Adolescent Health».

«Les centres situés dans les pays à faible et moyen revenu ont été particulièrement touchés», a poursuivi le Dr Moreira, qui travaille au St Jude Children’s Research Hospital, établissement américain spécialisé dans les maladies pédiatriques.

00:15

Les annonces d'Angela Merkel

La chancelière allemande a fait plusieurs annonces mercredi soir :

- L’Allemagne va mettre en place un plan de déconfinement progressif et conditionnel face à l’épidémie de Covid-19 à partir de lundi, avec notamment des réouvertures possibles de lieux culturels. Magasins non essentiels, musées, zoos, jardins botaniques et sites commémoratifs pourront ainsi rouvrir dans les prochaines semaines si l’incidence reste inférieure à 100 cas pour 100'000 habitants sur une semaine. Selon la chancelière, avec ce plan en cinq étapes, le pays entre désormais «dans une nouvelle phase».

- L’Allemagne va à son tour autoriser l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 pour les personnes âgées de plus de 65 ans, suite à de récentes études médicales encourageantes.

mercredi, 03.03.2021
22:48

Nouveau record de décès du Covid en 24 heures au Brésil

Le Brésil a annoncé mercredi un nouveau record de décès dus au Covid-19 en 24 heures, avec 1910 morts, qui confirme la nette détérioration de la situation sanitaire dans le pays frappé par une deuxième vague de pandémie.

Selon les données du Ministère de la santé, considérées comme sous-évaluées par de nombreux scientifiques, 71'704 nouveaux cas de contamination ont par ailleurs été enregistrés en une journée, le deuxième pire chiffre depuis le début de la pandémie qui a fait au total 259'271 morts en un an au Brésil.

22:41

La Belgique va finalement administrer le vaccin d’AstraZeneca à ses seniors

Le vaccin d’AstraZeneca va finalement être administré aux plus de 55 ans en Belgique, permettant aux autorités de «commencer immédiatement» la vaccination anti-Covid des personnes âgées, a annoncé mercredi soir le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke.

Il y a un mois, la Belgique avait décidé de réserver dans un premier temps le vaccin d’AstraZeneca aux 18-55 ans, faute de données suffisantes sur son efficacité au-delà de cet âge.

20:57

Joe Biden met en garde contre la levée des restrictions anti-Covid dans certains Etats

Le président américain, Joe Biden, a affirmé mercredi que la levée des restrictions anti-Covid dans les Etats du Texas et du Mississippi, notamment de port du masque, découlait d’un «raisonnement préhistorique» et menaçait les progrès faits contre le virus.

«La dernière chose dont nous avons besoin est d’un raisonnement préhistorique qui affirme que tout va bien actuellement, +retirez vos masques+, +oubliez-tout ça+. Cela reste important», a-t-il déclaré à la presse dans le Bureau ovale de la Maison-Blanche.

20:32

Vaccins: Draghi demande à von der Leyen un «coup d’accélérateur»

Le Premier ministre italien, Mario Draghi, a demandé à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, un «coup d’accélérateur» de la réponse européenne à la pandémie, «surtout concernant les vaccins», lors d’un entretien téléphonique mercredi.

«L’objectif prioritaire d’un coup d’accélérateur de la réponse européenne au Covid-19, surtout concernant les vaccins, a été au centre de leur échange de vues», a précisé la présidence du Conseil italien dans un communiqué.

19:03

Bruxelles à la rescousse d'une région autrichienne très touchée

L’Union européenne (UE) va envoyer des doses supplémentaires de vaccins Pfizer-BioNTech à l’Autriche, qui veut s’en servir pour immuniser l’ensemble des habitants d’une région très touchée par le variant sud-africain, a annoncé mercredi le chancelier autrichien.

«Nous allons recevoir 100'000 doses en plus de la part de l’UE pour lutter contre la propagation dans le district de Schwaz» au Tyrol, a déclaré Sebastian Kurz lors d’une conférence de presse.

Cette région constitue «l’un des plus grands foyers du variant sud-africain en Europe», a ajouté le chef du gouvernement.

Le nombre des cas actifs y est passé de plus de 200 il y a quelques semaines à moins de 100 actuellement, à la suite de la mise en place de dépistages massifs et de mesures de restrictions de la circulation.

Une commission de scientifiques internationaux, dépêchée par l’UE, suivra la campagne de vaccination à Schwaz pour évaluer son impact.

Chaque habitant adulte du district, qui compte une population totale d’environ 80'000 personnes, se verra proposer un vaccin à partir du 10 mars environ.

18:21

La Grèce vit «la partie la plus dure de la pandémie»

La Grèce a annoncé mercredi que le confinement dû au coronavirus serait à nouveau prolongé jusqu’au 16 mars et s’accompagnerait de mesures encore plus restrictives, alors que le pays traverse la période «la plus dure de la pandémie».

La Grèce, confinée depuis le 7 novembre 2020, a connu mercredi son plus fort taux quotidien d’infections, avec plus de 2700 nouveaux cas, a déclaré à la presse le ministre grec de la Santé, Vassilis Kikilias.

«Nous traversons la partie la plus dure de cette pandémie», a-t-il prévenu, estimant que les hôpitaux publics d’Athènes subissaient une «pression insupportable» depuis des semaines.

«Au rythme où vont les nouvelles hospitalisations, le système de santé dépasse ses limites en termes d’infrastructures et de personnel», a-t-il dit, insistant sur «la hausse importante» des contagions au variant anglais du coronavirus.

En conséquence, un hôpital militaire et deux hôpitaux privés d’Athènes devront prendre en charge des patients non-Covid afin de libérer des centaines de lits des hôpitaux publics pour accueillir des malades du coronavirus.

18:07

La France manque de flacons pour produire le vaccin

La production de vaccins anti-Covid 19 est ralentie par un manque de matériel, notamment des flacons, et de personnel pour assurer leur fabrication, a expliqué mercredi la ministre française de l’Industrie, espérant une accélération des partenariats entre groupes pharmaceutiques.

«Le point bloquant, aujourd’hui, c’est les goulots d’étranglement en termes de fourniture de cuves, de fourniture de bouchons, de fourniture de flacons, de fourniture de capsules», a énuméré Agnès Pannier-Runacher, lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

Parallèlement aux questions matérielles, il y a «des goulots d’étranglement en termes de disponibilité des experts qui sont capables de déployer ces chaînes de production», a poursuivi la ministre.

Trois vaccins sont actuellement approuvés dans l’Union européenne: Pfizer/BioNTech, Moderna et AstraZeneca. Un quatrième, celui de Johnson & Johnson, pourrait l’être d’ici à une grosse semaine.

Mais «Johnson & Johnson nous disent eux-mêmes qu’ils ne peuvent pas faire plus aujourd’hui parce qu’ils n’ont pas les ressources humaines pour le faire», a rapporté la ministre.

Pour accroître les capacités de production, elle a jugé important que de grands laboratoires, habituellement concurrents, s’allient pour réaliser différentes étapes de la fabrication des vaccins.

16:50

Dolly Parton vaccinée

C’est en chantant que la reine de la musique country américaine Dolly Parton a reçu mardi une dose du vaccin anti-Covid-19 de Moderna, en revisitant une version adaptée de son tube «Jolene».

«Vaccin, vaccin, vaccin, je vous en supplie, n’hésitez pas. Vaccin, vaccin, vaccin, car quand vous serez morts, il sera trop tard», entonne-t-elle de sa voix si reconnaissable.

Dans cette courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l’artiste native du Tennessee se met en scène, recevant une dose du vaccin de Moderna dont elle a en partie financé le développement.

«Je suis assez vieille pour recevoir le vaccin et je suis assez intelligente pour le prendre. (...) Vous devriez sortir et le prendre aussi», lance celle qui a soufflé le 19 janvier ses 75 bougies, avant de mettre son masque et qu’un médecin lui injecte le vaccin de Moderna.

15:46

Le Royaume Uni tente de remonter la pente

Le Chancelier de l’Echiquier, Rishi Sunak a dévoilé mercredi un budget pour le Royaume-Uni axé sur la relance après le choc sans précédent du coronavirus, avec la poursuite d’aides massives à l’emploi et aux entreprises, mais aussi la perspective de hausses d’impôts pour les grandes entreprises.

Le ministre des Finances a déclaré à la Chambre des Communes que le gouvernement britannique a «fait et fera» «tout ce qui est nécessaire» pour aider les Britanniques et les entreprises à traverser cette crise.

Le Royaume-Uni, pays européen au pire bilan sanitaire avec quelque 123'000 décès attribués au virus, est aussi le pays développé ayant subi le plus important choc économique avec un PIB qui a plongé de 9,9% l’an dernier, la pire dégringolade en 300 ans.

Mais malgré 280 milliards de livres d’aides pour protéger les emplois et les entreprises face à l’impact de la pandémie, «les dégâts sur notre économie ont été aigus», a reconnu Rishi Sunak.

Le ministre des Finances a donc annoncé une prolongation jusqu’à fin septembre du système de chômage partiel, grâce auquel le gouvernement prend en charge jusqu’à 80% des salaires à hauteur de 2500 livres par mois.

Un système équivalent est prévu pour les travailleurs indépendants. Les employeurs seront appelés à contribution à partir de juillet quand le gouvernement réduira sa subvention à 70% des salaires puis 60% dès août.

De nouveaux prêts aux entreprises sont également prévus ainsi que plus de 700 millions de livres pour venir en aides aux entreprises culturelles et sportives.

15:42

Les Chiliens sont les plus vaccinés

En deux mois, grâce à une campagne particulièrement efficace, le Chili a administré au moins une dose de vaccin anti-Covid à plus de 3,5 millions de personnes pour 19 millions d’habitants, ce qui le place dans le peloton de tête mondial.

Un an jour pour jour après l’apparition d’un premier cas de Covid-19 dans le pays, le Chili, durement touché par l’épidémie, peut s’enorgueillir de figurer parmi les cinq pays au monde ayant le pourcentage le plus élevé (18%) d’injections d’au moins une dose de vaccin, et le tout premier en Amérique latine, selon un classement de l’AFP établi à partir de données officielles.

Le Chili arrive derrière Israël, les Emirats arabes unis, le Royaume-Uni et les Maldives. Il est aussi parmi les dix premiers pays du monde selon le nombre de doses administrées pour 100 habitants, avec 18,3 doses pour 100 personnes, selon la même source.

15:22

Les promesses européennes à Kiev

Le président du Conseil européen Charles Michel s’est «personnellement engagé» mercredi à «accélérer la livraison» de vaccins contre le Covid-19 à l’Ukraine, l’assurant de la «solidarité» européenne.

«Je m’engagerai personnellement» pour «accélérer la livraison» à l’Ukraine de vaccins dans le cadre du programme onusien Covax, a déclaré M. Michel lors d’une conférence de presse conjointe avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev.

13:56

Le Soudan reçoit son premier lot de vaccins via Covax

Le Soudan doit recevoir mercredi son premier lot de vaccins contre le coronavirus et commencera à vacciner son personnel médical dès «la semaine prochaine», selon des responsables du ministère de la Santé.

Le lot comprend 828'000 doses du vaccin AstraZeneca via le dispositif Covax destiné en particulier aux pays défavorisés.

Il doit arriver à l’aéroport de Khartoum dans la journée, a indiqué à l’AFP Dalia Idriss, coordinatrice de la campagne de vaccination auprès du ministère de la Santé, précisant que les autorités commenceront la vaccination de 414.000 employés du secteur de la santé «la semaine prochaine».

13:44

Autriche: enquête sur des masques chinois étiquetés «Made in Austria»

Le principal fabricant autrichien de masques FFP2, proche du chancelier Sebastian Kurz qui en a fait généraliser l’usage, est soupçonné d’avoir vendu des exemplaires venus de Chine sous le label «Made in Austria» en ayant recours au travail dissimulé.

«Des masques FFP2 produits à l’étranger auraient été reconditionnés (...) et vendus comme des marques confectionnées en Autriche à un prix plus élevé», a annoncé mercredi le parquet, qui a mené deux perquisitions sur deux sites distincts de l’entreprise, sans préciser le nom de la société.

«Des personnes sans l’enregistrement requis à la Sécurité sociale auraient été employées» pour mener à bien cette tâche, a ajouté l’institution (WKStA) dans un communiqué.

13:30

Plus de 10'000 décès pour la seule journée d'hier

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2.549.910 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à midi heure suisse.

Plus de 114'713'590 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays et excluent les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques, comme en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

Sur la journée de mardi, 10'558 nouveaux décès et 406'096 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

UE: la suspension des règles budgétaires pourrait être maintenue

Bruxelles a suggéré mercredi de maintenir en 2022 la suspension des règles de stricte discipline budgétaire imposées aux États membres, en vigueur depuis mars 2020 en raison de la crise liée au coronavirus.

«Les indications préliminaires actuelles suggèrent de continuer à appliquer la «clause dérogatoire générale» en 2022 et de la désactiver à partir de 2023», écrit la Commission européenne dans une communication.

Cette mesure, qui n’avait jamais été utilisée depuis sa création en 2011 en pleine crise de la dette de la zone euro, permet notamment aux États membres de déroger temporairement à l'obligation de maintenir leur déficit public à un niveau inférieur à 3% de leur produit intérieur brut.

Après cette suspension, les Européens ont annoncé des milliards d’euros de dépenses publiques pour aider leurs systèmes de santé et soutenir leurs économies, leurs entreprises et leurs marchés du travail face à l’impact de la pandémie.