Football: Fou de rage, Cristiano Ronaldo en jette son brassard
Publié

FootballFou de rage, Cristiano Ronaldo en jette son brassard

Le Portugais avait inscrit le 3-2 hier soir contre la Serbie, mais l’arbitre a invalidé son but, qui avait pourtant bien passé la ligne.

Cristiano Ronaldo n’a pas attendu le coup de sifflet final pour sortir du terrain samedi soir. Et la décision n’a rien à voir avec un changement voulu par son entraîneur, Fernando Santos. Non, CR7 a fait signe des mains que c’en était fini et a jeté son brassard de capitaine par terre. Parce qu’il s’est senti victime d’une immense injustice. Et que celle-ci a été confirmée par les images, sans que l’arbitre ne puisse revenir sur sa décision.

On vivait les dernières secondes de Serbie – Portugal, match qualificatif pour la Coupe du monde au Qatar. Les Portugais étaient tenus en échec à Belgrade (2-2), jusqu’à cette splendide ouverture de Nuno Mendes pour son capitaine. Le gardien serbe sort de manière hasardeuse, Ronaldo pousse le ballon en direction du but et seul un tacle de Stefan Mitrovic peut encore sauver les Serbes. Sauf que celui-ci intervient alors que le ballon vient tout juste de franchir la ligne. CR7 part célébrer, l’arbitre estime que le ballon n’est pas totalement entré et la star portugaise perd son calme. Protestation envers l’arbitre assistant, carton jaune pour réclamation, puis la fin que l’on connaît.

Tandis que l’arbitre serait allé s’excuser auprès de sélectionneur portugais et que le reste de l’équipe est partie saluer ses adversaires malgré tout, il a fallu un long moment à l’attaquant de la Juventus pour digérer l’événement. En fin de soirée, il a posté ces quelques phrases sur son Instagram. «Être capitaine de l'équipe du Portugal est l'une des plus grandes fiertés et l’un des plus grands privilèges de ma vie. Je donne et donnerai toujours tout pour mon pays, cela ne changera jamais. Mais il y a des moments difficiles à gérer, en particulier lorsque nous avons le sentiment que toute une nation est touchée. Relevons la tête pour faire face au prochain défi! Allez le Portugal!»

(Sport-Center)

Ton opinion