Genève: Fouille bâclée avant la tentative d'évasion
Actualisé

GenèveFouille bâclée avant la tentative d'évasion

Le détenu de la Brénaz qui avait tenté de s'évader le 7 janvier alors qu'il était convoyé chez le dentiste a profité de la négligence des gardiens.

par
jef
Le détenu était incarcéré à la prison de la Brénaz.

Le détenu était incarcéré à la prison de la Brénaz.

photo: Keystone/Martial Trezzini

Aucun passage au détecteur de métal, ni aucune fouille dite de mise à nu: le détenu de la Brénaz qui a tenté de s'évader le jeudi 7 janvier alors qu'il était amené chez le dentiste a semble-t-il profité du laxisme de trois gardiens, selon la «RTS». L'homme, qui avait déjà tenté de prendre la fuite en 2014, s'était procuré deux sprays au poivre, un téléphone, la clé de ses menottes et un couteau suisse. C'est équipé de la sorte qu'il s'en est pris aux agents de sécurité privée qui le convoyaient.

La «RTS» indique que l'enquête du Ministère public vise particulièrement trois gardiens: un homme en formation cornaqué par deux collègues plus expérimentés. Aucun moment de la fouille, qui s'est effectuée sans respecter les directives internes, aucun cadre n'était présent.

L'organisation de la prison de la Brénaz est critiquée, alors que sa directrice et le gardien chef sont en congé maladie.

Ton opinion