Vaud: Fouille macabre à Orbe
Actualisé

VaudFouille macabre à Orbe

Policiers scientifiques, pompiers et médecin légiste s'affairaient dimanche près d'une maison où un corps enterré est recherché.

par
Frédéric Nejad Toulami
Les recherches ont été menées tout dimanche à l'abri d'une tente en présence notamment d'une médecin légiste et de la police scientifique. Un chien policier faisait partie de l'opération aussi.

Les recherches ont été menées tout dimanche à l'abri d'une tente en présence notamment d'une médecin légiste et de la police scientifique. Un chien policier faisait partie de l'opération aussi.

photo: Frédéric Nejad

Le ballet de policiers et les mouvements de pelleteuse ont intrigué les habitants de la rue du Suchet à Orbe, dimanche. Un habitant professionnellement actif dans le bâtiment a même été mobilisé avec sa pelleteuse vers midi, après avoir reçu un coup de fil du syndic. Sur place, sous la supervision des enquêteurs de police assistés d'un chien, il a détruit un abri en bois avec une planche en guise de toit, construit à même l'entrée d'une maison où loge un quadragénaire. Le voisinage le décrit comme un ancien pompier du village et père de deux enfants, séparé.

Après avoir creusé là où se tenait cet abri en bois, des fouilles y sont menées en présence d'enquêteurs scientifiques et de médecins légistes venus du CHUV, à Lausanne. Les opérations se déroulent à l'abri des regards, derrière une tente blanche, et des patrouilles de la police cantonale et du Nord vaudois gardent le périmètre inaccessible. Olivia Cutruzzolà, porte-parole de la police vaudoise, a confirmé dimanche à 20minutes.ch que les enquêteurs, grâce à leurs informations, étaient à la recherche d'un cadavre «enterré», sans préciser l'âge ou le sexe de la victime. Une enquête pénale a été ouverte sous la direction du ministère public.

Des voisins ont précisé à 20minutes.ch que, la nuit précédente déjà, des policiers avaient sillonné la propriété avec des torches électriques entre minuit et une heure du matin.

Les fouilles se sont poursuivies dimanche soir à la lueur de projecteurs.

Ton opinion