Actualisé 26.06.2019 à 09:14

Fête des vigneronsFournaise dans l'arène: la scène-écran surchauffe

La température du plancher LED sur lequel se déroule le spectacle atteint jusqu'à 70 degrés en journée. Mais tout est prévu pour ne pas s'y brûler les pieds... ou les pattes.

de
Yannick Weber
1 / 7
Des mesures ont été prises pour modérer la température de la scène-écran.

Des mesures ont été prises pour modérer la température de la scène-écran.

Valentin Flauraud
Le soir, l'écran n'a pas besoin d'une puissance maximale et la température ne monte pas.

Le soir, l'écran n'a pas besoin d'une puissance maximale et la température ne monte pas.

Valentin Flauraud
Les couleurs et images accompagnent les tableaux effectués par les figurants.

Les couleurs et images accompagnent les tableaux effectués par les figurants.

Valentin Flauraud

Plus de 5500 acteurs et figurants et quelques animaux fouleront cet été le plancher LED de 800 mètres carrés qui constitue la principale scène de l'arène de la Fête des vignerons à Vevey. Or, aux dires de certains figurants, qui y répètent déjà depuis un mois, en plein cagnard, sa surface tend à surchauffer. Il emmagasine la chaleur du soleil et doit en plus maximiser sa puissance pour déployer tout son effet quand il projette des images et des explosions de couleurs.

Jusqu'à 70 degrés au sol

Des rumeurs et des questions parfois fantasques n'ont pas manqué de commencer à circuler parmi les figurants. «Il paraît qu'ils ont pensé à renforcer les semelles des chaussures de tous les figurants pour qu'elles ne fondent pas!», «Et les animaux qui marchent sur l'écran, ils vont se brûler les pattes?»

«Tout est prévu depuis le début», rassure Frédéric Hohl, directeur exécutif de la Fête, qui précise que la température de l'écran peut monter jusqu'à 70 degrés au maximum, en comparaison aux 60 degrés d'un sol standard tel que celui sur lequel se déroulait le spectacle de l'édition 1999, à même le sol de la place du Marché.

Trois stratégies de refroidissement

L'écran est refroidi de plusieurs façons et à plusieurs moments, avant et pendant les représentations. «En surface, on utilise un système de brumisation. En deux minutes, on peut diviser la température par deux. La scène étant légèrement surélevée par rapport au sol, un système de ventilation est aussi actif sous l'écran. On peut également le refroidir en l'arrosant avec de l'eau, quand personne ne s'y trouve», ajoute Frédéric Hohl. Au final, l'écran pourrait même connaître des températures plus clémentes que les parties en bois qui l'entourent, tout comme les escaliers et les scènes supérieures, aussi largement utilisés pendant le spectacle.

Ainsi, aucun figurant ne restera englué par des chaussures qui fondent au contact du sol, les animaux n'auront pas à piquer un sprint pour épargner leurs pattes, et le personnel médical n'aura pas à traiter de brûlures au troisième degré. Tous pourront alors, à défaut de prendre feu, s'atteler à enflammer le public.

Fête des vignerons: dates et chiffres clés

En prélude à l’édition 2019 de la Fête des vignerons, retour sur les dates et chiffres clés d’une fête qui traverse le temps.

Aucun danger pour les animaux

Pour les animaux également, le refroidissement régulier de la surface suffira. Les chevaux porteront des pantoufles en cuir et polyuréthane, indique Frédéric Hohl. Et ce n'est même pas pour les protéger de la chaleur, mais «pour leur confort et afin de protéger le dispositif des écrans LED», précise Illyria Pfyffer, du service de presse. Ils seront les seuls animaux à marcher dessus. Les vaches passeront sur le pourtour, pour des raisons bien différentes. «Elles ne traverseront pas l'écran, cela afin d'éviter les bouses», ajoute le service de presse. À ce sujet, une dizaine de personnes au titre de ramasse-crottes seront mobilisées pendant le spectacle, au cas où.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!