Algérie: Foyers dans l’est du pays: couvre-feu pour des communes
Actualisé

AlgérieFoyers dans l’est du pays: couvre-feu pour des communes

Le décompte du nombre de cas positifs a repris l’ascenseur et des zones du pays doivent se replonger dans un nouveau confinement.

Comme dans la capitale Alger, certaines régions du pays se voient imposer un couvre-feu.

Comme dans la capitale Alger, certaines régions du pays se voient imposer un couvre-feu.

AFP

Les autorités algériennes ont ordonné mardi le reconfinement de 18 communes de la wilaya de Sétif, la deuxième préfecture la plus peuplée du pays, en raison d'une hausse des contaminations. «Un confinement partiel sera imposé à compter de mercredi, de 13 heures à 5 heures» pour empêcher la propagation du coronavirus, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Ce reconfinement local, qui touche 18 des 60 municipalités de cette préfecture, sera mis en place pour quinze jours, précise le communiqué. La préfecture de Sétif est la troisième la plus touchée par la pandémie dans le pays, après celles de Blida et d'Alger.

Un mois après les premières mesures de déconfinement, l'Algérie, pays du Maghreb le plus affecté par le virus, est en proie à une multiplication des foyers d'infection, en particulier dans l'est (Sétif) et dans le sud-est du pays. Cette augmentation des cas est due, selon les autorités, au «relâchement» de la population et au «non-respect» des règles de prévention et de protection.

Un nouveau record de contaminations en 24 heures (+463) a été annoncé lundi par le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie. Au total, plus de 16’400 cas de Covid-19 ont été officiellement déclarés sur le sol algérien depuis l'enregistrement du premier cas le 25 février, dont 959 décès.

Pendant ce temps à Dubai

Dubaï a rouvert mardi ses portes aux visiteurs étrangers, mais l'émirat clinquant mise surtout sur le tourisme intérieur pour relancer un secteur clé après trois mois de fermeture. «Nous sommes prêts à accueillir les touristes en prenant toutes les précautions nécessaires» face à la pandémie de Covid-19, a assuré un responsable sur Twitter. A l'aéroport, des combinaisons de protection ont été distribuées aux employés et des kits médicaux stockés dans des distributeurs automatiques. Les touristes sont tenus d'apporter dans leurs bagages un test négatif datant de moins de quatre jours ou de se faire tester sur place, mais ils doivent alors s'isoler en attendant les résultats. Au total, les Emirats ont officiellement enregistré 52’068 cas de contaminations, dont 324 décès. Les travailleurs pauvres étrangers, qui sont plusieurs millions aux Emirats, ont été particulièrement touchés. Les expatriés, des ouvriers à bas salaires venus d'Asie aux jeunes cadres de la finance, représentent environ 90% de la population.

(AFP)

Ton opinion