Tour de France: Fränk Schleck «conteste formellement»
Actualisé

Tour de FranceFränk Schleck «conteste formellement»

Le coureur luxembourgeois, contrôlé positif à un diurétique et exclu du Tour, ne s'explique pas le résultat des analyses antidopage. Il pourrait porter plainte pour empoisonnement.

par
20 minutes/L'essentiel Online
Fränk Schleck a décidé de quitter le Tour après avoir été contrôlé positif.

Fränk Schleck a décidé de quitter le Tour après avoir été contrôlé positif.

Après avoir été informé mardi par l'Union cycliste internationale (UCI) d'un résultat d'analyse anormal (présence du diurétique Xipamide), Fränk Schleck a décidé de contre-attaquer mardi soir en publiant un communiqué dans lequel il réfute les accusations de dopage. «Un médecin de l'UCI vient de m'informer ce soir qu'une substance interdite aurait été décelée dans mes urines au cours d'un contrôle antidopage de routine effectué en date du 14 juillet 2012. Je conteste formellement avoir pris une quelconque substance interdite», a indiqué le cycliste luxembourgeois dans son communiqué.

Plainte envisagée

«Je ne peux dès lors m'expliquer le résultat du contrôle et j'insiste par conséquent pour voir effectuer un contrôle du flacon B, ce qui est mon droit. Si cette analyse devait confirmer le premier résultat, plainte sera déposée contre inconnu pour empoisonnement.»

De son côté, son frère aîné, Andy Schleck, joint par le «Parisien», a pris sa défense: «Sur ma vie et sur ma famille, je suis sûr qu'il n'a rien pris.»

Une «décision sage», selon le directeur du Tour

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, a qualifié mercredi matin, avant le départ de la 16e étape à Pau, de «décision sage, la seule envisageable» le retrait de la course du Luxembourgeois Fränk Schleck, contrôlé positif à une substance qui n'entraînait pas obligatoirement son départ.

«Selon les règles de l'UCI (Union cycliste internationale), Fränk Schleck aurait pu être au départ ce matin (mercredi). Mais avec son équipe, le coureur a décidé de se retirer.

«Nous avons appris hier (mardi) que Fränk Schleck avait eu un résultat anormal selon la terminologie du communiqué de l'UCI. Cela ouvre le champ à beaucoup de possibilités de suites sur cette substance dite spécifiée, qui peuvent aller du simple avertissement à la suspension. C'est une palette extraordinairement large», a relevé le directeur du Tour.

(20 minutes/L'essentiel Online/afp)

Ton opinion