France: décès de Germaine Tillion, ethnologue et résistante
Actualisé

France: décès de Germaine Tillion, ethnologue et résistante

Germaine Tillion, pionnière de l'ethnologie et résistante française est décédée samedi dans sa 101e année, a annoncé Tzvetan Todorov, président de l'association Germaine Tillion.

Elle s'était notamment élevée contre la torture en Algérie.

Ethnologue en Algérie dans les années 30, Germaine Tillion avait été déportée à Ravernsbrück en 1943. Elle était l'un des françaises les plus décorées, et partageait avec cinq autres femmes le privilège d'être grand'Croix de la Légion d'Honneur. Elle était Croix de guerre 1939-1945, médaillée de la Résistance avec rosette et médaillée de la déportation pour faits de résistance.

En 1957, en pleine bataille d'Alger, elle avait réussi à obtenir pour quelques semaines l'arrêt des attentats contre des exécutions capitales de militants du FLN, après une rencontre secrète avec Yacef Saadi, chef militaire de la région d'Alger. Elle s'était aussi élevée avec véhémence contre la torture avec l'historien Pierre Vidal-Naquet.

(ats)

Ton opinion