Actualisé 27.03.2008 à 17:17

France: défilés contre les suppressions de postes dans les lycées

Des milliers de lycéens ont manifesté jeudi à Paris, Lyon et Marseille pour protester contre les suppressions de postes dans l'Education nationale.

Selon la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL), environ 8000 personnes, dont une majorité de lycéens et des enseignants, ont défilé à Paris, tandis que l'opposition aux mesures annoncées par le gouvernement s'étend, notamment dans les banlieues des grandes villes.

Le 20 mars, entre 1000 et 1700 lycéens, selon les sources, avaient manifesté au Quartier Latin à Paris contre les conséquences de ces suppressions de postes, «classes surchargées et options supprimées.»

Lycées des banlieues touchés

«Ces suppressions affectent principalement les lycées des banlieues qui, précisément, auraient le plus besoin d'effectifs», a déclaré Hannah Boisson, porte-parole de la FIDL.

La FIDL demande que les lycéens soient reçus par le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, afin qu'il réponde à leurs inquiétudes. Elle appelle par ailleurs à de nouvelles manifestations mardi prochain et demande aux syndicats d'enseignants d'inciter leurs adhérents à y participer.

L'Union nationale lycéenne (UNL) appelle, elle aussi, à la mobilisation mardi «afin d'interpeller le gouvernement sur sa dangereuse politique éducative». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!