Actualisé 07.07.2016 à 11:35

Tennis Francesca Jones, la joueuse aux huit doigts

La Britannique, âgée de 15 ans, est née avec des phalanges et des orteils en moins. Elle participe néanmoins au tournoi de Wimbledon chez les juniors.

Malgré sa défaite au deuxième tour du tournoi junior de Wimbledon, Francesca Jones, une adolescente britannique, est fière d'elle. Et elle peut l'être. Née avec huit doigts et sept orteils, la jeune femme a battu mercredi, avec sa compatriote Ali Collins, la paire italienne Tatiana Pieri-Lucrezia Stefanini (6-2, 2-6, 2-6). Elle est donc toujours en lice pour le titre en double.

Née avec le syndrome EED (ectrodactylie dysplasie ectodermique), une maladie rare qui empêche les mains et les pieds de se développer correctement, l'adolescente a dû subir de nombreuses opérations. «Un de mes problèmes, c'est l'équilibre, a expliqué l'Anglaise aux médias britanniques. Mais je ne serais pas la personne que je suis sans ce syndrome. Je ne jouerais pas avec la même motivation si je n'avais pas cette maladie depuis ma naissance.»

Francesca a une volonté de fer. A 9 ans, elle a quitté sa maison de Bredford pour déménager à Barcelone, en Espagne, dans l'académie de tennis où s'est formé Andy Murray et où elle s'entraîne encore.

Elle veut gagner Wimbledon

La joueuse adore Serena Williams. Elle espère d'ailleurs pouvoir obtenir un autographe de l'Américaine d'ici à la fin de la compétition. «Je veux devenir la meilleure joueuse du monde. Je veux que quand les gens me regardent ils pensent que dans la vie rien n'est impossible pour personne. Je veux gagner Wimbledon.»

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!