Motocyclisme – Bagnaia et Ducati mettent la pression sur Quartararo
Publié

MotocyclismeBagnaia et Ducati mettent la pression sur Quartararo

Le pilote français, qui peut s’assurer son premier titre mondial à Misano, ne s’élancera que de la cinquième ligne (13e). En Moto2, Tom Lüthi s’élancera finalement de la quatrième ligne.

L’Italien sera accompagné en première ligne par Jack Miller et Luca Marini.

L’Italien sera accompagné en première ligne par Jack Miller et Luca Marini.

REUTERS

Pour la première fois de la saison, Fabio Quartararo (Yamaha) ne s’est pas qualifié directement pour la superpole (les dix premiers, au terme des trois premières séances d’essais libres). Pire, pour le leader du championnat MotoGP, le Niçois n’est pas sorti de la première phase des qualifications et il ne s’élancera que de la cinquième ligne de la grille, dimanche à 14 heures, loin de son dernier adversaire pour le titre, l’Italien Francesco «Pecco» Bagnaia (Ducati), qui a signé sa quatrième pole position de suite.

Cette journée décisive a encore été arbitrée par les conditions météorologiques; brouillard et bruine en début de matinée, absence du soleil ensuite – la piste a ainsi été longue à sécher -, bref, Quartararo et ses collègues de marque chez Yamaha se sont retrouvés dans la pire des situations pour leur M1, des conditions mixtes dans lesquelles, au contraire, les Ducati font merveille. La marque italienne occupera d’ailleurs l’ensemble de la première ligne, grâce à ses deux pilotes officiels Bagnaia et Miller, et grâce aussi au demi-frère de Valentino Rossi, Luca Marini.

Chutes à répétition

Dans ces conditions particulières, les chutes ont été très nombreuses (notamment Marc Márquez, Joan Mir, Johann Zarco), toutes sans conséquences physiques, si ce n’est pour l’Italien Lorenzo Savadori (Aprilia), qui s’est fracturé la clavicule droite. Pour son dernier GP à domicile, Valentino Rossi s’élancera de la dernière place de la grille (23e chrono).

Festival de chutes également en Moto2 (le Britannique Sam Lowes en pole), dont celle de celui qui est revenu à 9 points de son équiper Remy Gardner au championnat, Raúl Fernández (21 ans, ce samedi). L’Espagnol (9e) s’élancera néanmoins devant son voisin de stand Gardner (14e). Thomas Lüthi, pour sa part, a été solide tout au long de la journée, dans toutes les conditions; auteur du huitième chrono, le Bernois a vu son meilleur temps être annulé, puisque réalisé alors que des drapeaux jaunes étaient agités. Il s’élancera finalement du milieu de la quatrième ligne (11e).

En Moto3, enfin, le plus rapide a été l’Italien Niccolò Antonelli (KTM); le leader du championnat Pedro Acosta est cinquième, son adversaire pour le titre, Dennis Foggia, 14e.

(Jean-Claude Schertenleib)

Ton opinion

0 commentaires