Actualisé 24.02.2009 à 21:09

ROME

Francesco Mistichelli: «Je ne suis pas un macho!»

Cet acteur italien de 25 ans est le héros de la sympathique comédie suisse «Marcello, Marcello», qui sort ce mercrdi en salle.

de
Pascal Pellegrino

Né un 12 janvier 1984 à Pescara, Francesco Mistichelli a réussi un coup de maître. Pour son premier film,

ce comédien établi à Rome depuis six ans a obtenu le rôle principal de «Marcello, Marcello», du réalisateur suisse Denis Rabaglia.

Il a répondu mardi aux questions de «20 minutes»... depuis son lit, avec 39 degrés de fièvre!

– 20 Minutes. Francesco, quel genre de séducteur êtes-vous?

– Francesco Mistichelli. Romantique, comme Marcello. Je suis un passionné, pas un macho. Rabaglia m'a dit qu'il m'avait choisi parce que, selon lui, j'ai des traits poétiques et un côté Peter Pan.

– Avez-vous une fiancée?

– Oui, j'ai une petite copine. Mais il est encore trop tôt pour parler de fiançailles!

– Dans ce film, vous vivez une histoire d'amour au cœur d'un lieu de rêve...

– On a tourné sur l'île de Ventotene, au nord de Naples. C'était idyllique. Je ne connaissais pas ce lieu, mais j'ai été sidéré par sa beauté.

– Quelle carrière d'acteur aimeriez-vous avoir?

– La mienne quand je serai plus âgé! Je dis ça car mon but est de créer une trace personnelle, originale. Maintenant, si cette carrière ressemble à celle de Sean Penn, je serais le plus heureux des hommes.

– Sous la douche, que chantez-vous?

– Rien! La douche est un moment quasi mystique pour moi. Je n'ai pas envie de chanter en me lavant. En me séchant, en revanche, j'écoute de la musique alternative.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!