Voile: Franck Cammas remporte la 9e Route du Rhum
Actualisé

VoileFranck Cammas remporte la 9e Route du Rhum

Franck Cammas, à la barre de son trimaran géant (31,50 mètres) Groupama 3, a remporté à Pointe-à-Pitre (Antilles françaises) la course en solitaire de la Route du Rhum.

Franck Cammas, à la barre de son trimaran géant Groupama 3, a remporté la course en solitaire de la Route du Rhum.

Franck Cammas, à la barre de son trimaran géant Groupama 3, a remporté la course en solitaire de la Route du Rhum.

Parti le 31 octobre de Saint-Malo, le navigateur français de 37 ans s'est imposé en 9 jours 3 heures et 14 minutes. Déjà détenteur cette année du Trophée Jules Verne (tour du monde en équipage et sans escale), Franck Cammas a réalisé dans cette 9e édition du Rhum -la transat de référence- une superbe performance avec un voilier surpuissant conçu pour un équipage d'une dizaine de personnes.

Cammas a intelligemment bâti sa victoire en choisissant -quitte à parcourir plus de milles- de contourner par le sud l'anticyclone des Açores, une vaste zone sans vent placée en travers de la route vers les Antilles. Il devrait être suivi à Pointe-à-Pitre par Francis Joyon (IDEC) et Thomas Coville (Sodebo), qui se livrent une lutte très serrée pour la deuxième place.

Au cours de cette régate de quelque 3540 milles (environ 6300 km), Cammas n'a pas rencontré de conditions météo très dures mais beaucoup de vents instables qui ont réclamé des manoeuvres fréquentes. Chaque virement de bord, empannage, réduction de voilure ou «matossage» (déplacement de poids à bord) est une épreuve physique et demande, outre une excellente condition athlétique, beaucoup d'anticipation.

Route du Rhum

Pour ce Rhum, Groupama 3 avait été équipé d'un mât plus court de quatre mètres pour pouvoir porter une grand voile un peu moins grande que celle utilisée en équipage. Le maxi trimaran a tout de même conservé une puissance exceptionnelle, pouvant envoyer jusqu'à 500 mètres carrés de voile au près.

(ats)

Ton opinion