François Bayrou est «le roi de l'entourloupe» pour Alain Krivine
Actualisé

François Bayrou est «le roi de l'entourloupe» pour Alain Krivine

Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) Alain Krivine a qualifié jeudi le candidat de l'UMP François Bayrou de «roi de l'entourloupe» qui «a compris le sentiment de ras-le-bol» du pays.

«Quand un type en France vous dit 'je ne suis pas à droite, je ne suis pas à gauche', c'est qu'il est totalement à droite», a prévenu Alain Krivine sur Canal+. «Son passé, son présent, ses discours montrent qu'il est totalement à droite».

«Il est extraordinaire et a une qualité: il a compris (...) qu'il y a un sentiment dans le pays sur le thème 'la gauche et la droite, c'est pareil, quand ils étaient au pouvoir les uns et les autres, on s'est fait avoir systématiquement», a-t-il analysé. «Puisque c'est pareil, on les met ensemble, je suis le chef, je ne suis pas à droite pas à gauche, je suis au centre».

Et Alain Krivine de lancer que «c'est le roi de l'entourloupe».

Le porte-parole de la LCR a souligné que «tous les candidats parlent de révolution, de rupture» parce qu'»ils ont compris le sentiment de ras-le-bol et qu'il faut changer radicalement». Mais «ce ne sont que des phrases, je ne suis pas dupe».

Interrogé sur le départ de Nicolas Sarkozy de la place Beauvau, Alain Krivine a estimé que «c'est la meilleure nouvelle qui soit», même s'il sera «sans doute remplacé par un jumeau» qui «ne changera pas grand chose».

Quant au soutien de Jacques Chirac au candidat de l'UMP, il a ironisé sur «le scoop de l'année! Tout le monde pensait qu'il allait appeler à voter Besancenot».

(ap)

Ton opinion