Heurts en Libye: Frappes de l'Otan près du complexe de Kadhafi
Actualisé

Heurts en LibyeFrappes de l'Otan près du complexe de Kadhafi

L'Otan a mené une frappe aérienne dans la nuit de samedi à dimanche près du complexe résidentiel de Mouammar Kadhafi à Tripoli.

Les forces libyennes ont bombardé, selon un site de l'opposition, des quartiers résidentiels de Misrata, dans l'ouest du pays.

Selon des responsables libyens, l'Alliance atlantique a effectué des frappes près du complexe de Bab al Aziziah et des images de Reuters Television ont montré une colonne de fumée s'élevant au dessus de la capitale.

L'Otan affirme que ses frappes militaires ont empêché les forces libyennes de s'en prendre aux civils et ont contraint le colonel libyen à se cacher.

Tôt samedi, le quotidien de l'opposition «Brnieq» a rapporté sur son site internet que les banlieues ouest et est de Misrata avaient été bombardées sans faire de blessé.

Trois mois après le début du mouvement de contestation du régime libyen, les rebelles contrôlent l'est du pays et quelques poches dans l'ouest, dont la cité portuaire de Misrata, où des centaines de personnes ont été tuées dans les violents affrontements entre insurgés et forces de sécurité.

Selon l'Otan, les bombardements contre les forces gouvernementales libyennes ont permis aux rebelles de consolider leur position à Misrata, la seule grande ville de l'ouest qu'ils contrôlent.

L'Otan, qui a pris le commandement des opérations militaires le 31 mars en Libye, a effectué vendredi 157 sorties, prenant notamment pour cible un entrepôt de blindés près de la capitale et trois lance- missiles sol-air près de Syrte, la ville natale de Kadhafi.

(ats)

Ton opinion