Valais: Frappés par la crise, les autocaristes ont dû licencier
Publié

ValaisFrappés par la crise, les autocaristes ont dû licencier

En raison de pandémie, des entreprises de bus de voyage n’ont presque plus d’activités.

par
Frédéric Nejad Toulami
Buchard

Le marché valaisan des excursions en autocar en Suisse et en Europe traverse une très mauvaise passe en raison des restrictions et des craintes dues au Covid-19.

Les entreprises Lathion Voyages, Buchard Voyages et l’Oiseau Bleu témoignent dans «Le Nouvelliste» de leur lutte commune pour leur survie. Elles font notamment ensemble du lobbyisme auprès des élus cantonaux et nationaux pour obtenir des aides financières. En 2020, nos confrères valaisans dévoilent que le secteur autocars de Lathion a enregistré une diminution de 70% de son chiffre d’affaires. Quant à l’Oiseau Bleu et Buchard, elles ont subi une chute d’environ 80% de leurs recettes la même année.

Pas de reprise avant l’automne

On apprend qu’un car immobilisé coûte entre 10’000 et 15’000 fr chaque mois. Et les RHT n’ont pas permis d’empêcher d’effectuer des licenciements. Les départs à la retraite ne sont pas remplacés et ces entreprises ne font plus appel à des auxiliaires. La majorité des courses actuellement sont pour des sorties à ski, et une reprise des activités n’est pas espérée avant l’automne, précise «Le Nouvelliste».

Ton opinion

131 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

c est de l humour hein

23.02.2021, 09:06

dite merci aux politiques,et surtout allez voté.

voyage voyage

23.02.2021, 08:27

J'hésite entre Dubaï et Abu Dhabi. Que me conseillez-vous?

Client

23.02.2021, 01:36

Allez Buchard , et les autres, accrochez vous , nous on ne vous laissera pas tomber , ce virus va disparaitre, et on vous attend pour nos belles ballades .