Actualisé

GenèveFraude à l'aide sociale: des millions seront rendus

Genève doit récupérer près de 25 millions de fr. de la part de fraudeurs qui se sont dénoncés entre octobre et décembre 2016.

par
jcu
Le Département des affaires sociales avait envoyé un courrier aux 90'973 Genevois qui touchent des prestations sociales.

Le Département des affaires sociales avait envoyé un courrier aux 90'973 Genevois qui touchent des prestations sociales.

Keystone

La vaste opération d'amnistie Atlantide visant les fraudeurs aux prestations sociales a porté ses fruits, a annoncé mardi le conseiller d'Etat Mauro Poggia. Menée d'octobre à décembre 2016, elle appelait les bénéficiaires à se dénoncer s'ils recevaient des aides auxquelles ils n'avaient pas droit. Durant ce délai, 1939 personnes se sont signalées. Ce sont ainsi plus de 24,5 millions de fr. qui devront être restitués à l'Etat. Sur ce montant, il a déjà perçu 8,1 millions.

«La fraude est marginale mais elle discrédite l'ensemble du système», estime le ministre responsable du Département des affaires sociales. Cette amnistie avait été mise en place en partenariat avec le Ministère public suite au durcissement des sanctions visant les abus à l'aide sociale. L'Etat doit désormais dénoncer pénalement toute fraude excédent 3000 fr. Les ressortissants étrangers risquent l'expulsion.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!