Espagne: Fraude: James Rodríguez doit une fortune au fisc
Actualisé

EspagneFraude: James Rodríguez doit une fortune au fisc

L'ancien joueur du Real Madrid devra passer à la caisse et payer plus de 11 millions d'euros pour fraude fiscale.

Le Colombien a évolué sous les couleurs madrilènes entre 2014 et 2017 avant d'être prêté au Bayern Munich.

Le Colombien a évolué sous les couleurs madrilènes entre 2014 et 2017 avant d'être prêté au Bayern Munich.

JAVIER SORIANO / AFP

Le milieu de terrain colombien du Bayern de Munich James Rodríguez devra payer 11,65 millions d'euros pour avoir fraudé le fisc en Espagne quand il jouait au Real Madrid, a affirmé jeudi le journal espagnol El Mundo.

James, prêté au Bayern par le Real Madrid l'an dernier, doit s'acquitter de 6,35 millions d'euros au titre des impôts sur ses droits à l'image, auxquels s'ajoutent une sanction et des intérêts, selon le journal.

Transféré au Real Madrid en provenance de Monaco pour 80 millions d'euros à la mi-2014, James avait fait sa déclaration fiscale en tant que non résident. Mais selon El Mundo, le fisc a considéré qu'il aurait dû le faire comme résident, ce qui fait toute la différence.

Consultée par l'AFP, l'administration des impôts a refusé de confirmer l'information, rappelant qu'elle ne communique pas sur les dossiers des contribuables. Le meilleur buteur du Mondial-2014 au Brésil (6 buts) rejoindrait ainsi la longue liste des célébrités du foot ayant eu des démêlés avec le fisc espagnol.

Certains sont parvenus à des accords avec l'administration pour échapper aux poursuites judiciaires, telle la star du Real Madrid Cristiano Ronaldo, récemment transférée à la Juventus Turin: il a accepté le paiement de 18,8 millions d'euros et une peine de deux ans de prison qu'il n'aura pas à purger.

Son grand rival au FC Barcelone, l'Argentin Lionel Messi, n'avait pas évité le procès et avait été condamné en 2016 pour fraude fiscale à une amende de deux millions d'euros et une peine de 21 mois d'incarcération, qui avait ensuite été commuée ensuite en amende supplémentaire. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion