fashion: Fred Perry retire un polo porté par les suprémacistes blancs
AFP
Publié

fashionFred Perry retire un polo porté par les suprémacistes blancs

La marque ne vendra plus, en Amérique du Nord, le polo noir à double rayure jaune porté par les Proud Boys.

par
Marie-Adèle Copin

Le label britannique a annoncé une décision radicale, le 25 septembre. Il ne vendra plus, En Amérique du Nord, son polo iconique appelé Black/Yellow/Yellow. Dans un communiqué et sur les réseaux sociaux, Fred Perry exprime son «incroyable frustration» parce que ce vêtement est devenu «l’uniforme» des Proud Boys, groupe néofasciste revendiquant le suprémacisme blanc. C’est la première fois que l’enseigne britannique renonce à vendre un polo pour une telle raison. «Que ce soit clair, si vous voyez des Proud Boys avec notre couronne de laurier ou une tenue qui s’inspire du polo Black/Yellow/Yellow, ils n’ont absolument rien à voir avec nous.» Le créateur de sportswear dénonce «une utilisation illégale de la marque». Le polo aurait été adopté par les Proud Boys en raison de ses similitudes avec leur logo.

Fondée en 1952 par le joueur de tennis Frederick John Perry, la marque a régulièrement été récupérée, malgré elle, par des skinheads d’extrême droite ou par des activistes antifascistes, notamment.

Ton opinion

3 commentaires