Neuchâtel: Frédéric Hainard passera devant un tribunal
Actualisé

NeuchâtelFrédéric Hainard passera devant un tribunal

L'ancien conseiller d'Etat neuchâtelois devra bien comparaître devant un tribunal de police. Il devra répondre d'abus d'autorité et de contraintes, ainsi que de faux dans les titres.

L'acte d'accusation fait aussi état subsidiairement d'usurpation de fonction et de contraintes. Frédéric Hainard, candidat à l'élection au Grand Conseil le 14 avril sur la liste du Nouveau Parti libéral, est renvoyé devant le Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers. La date de l'audience n'est pas connue.

Affaire «Olivia»

L'ancien ministre, qui avait démissionné en 2010, sera jugé dans le cadre de l'affaire «Olivia», le surnom donné à une femme soupçonnée d'abus à l'aide sociale et qui a par la suite été acquittée.

«Olivia» a déposé une plainte pour abus d'autorité et contraintes à l'encontre de Frédéric Hainard après un interrogatoire nocturne en février 2010. L'amie inspectrice de l'ancien ministre, connue sous le nom de «Paloma», était également présente à cet interrogatoire. Elle devra aussi répondre d'abus d'autorité et de contraintes.

(ats)

Ton opinion