Football - France: Freiné par Montpellier, Monaco ne rejoint pas l'OM
Actualisé

Football - FranceFreiné par Montpellier, Monaco ne rejoint pas l'OM

L'ASMn'est pas parvenu à battre Montpellier (0-0) et a, une fois encore, raté l'occasion de rejoindre Marseille sur le podium de la L1, mardi lors de son match en retard de la 25e journée.

Après une première période insipide et un pénalty raté du Montpelliérain Barrios, Monaco s'est rué à l'attaque en fin de rencontre, sans parvenir à marquer. L'équipe de la principauté demeure quatrième à deux points de l'OM, tandis que Montpellier reste 7e, à deux points de Bordeaux.

En première période, Montpellier contenait aisément les velléités adverses, et était après une demi-heure la seule équipe à avoir tiré au but.

L'ASM avait beau monopoliser le ballon, elle était inoffensive et ronronnante. Le but de la tête de Kurzawa, suite à un coup-franc de Ferreira Carrasco, était logiquement refusé pour hors-jeu (45).

Dès la reprise, c'était plus animé. Alors que trois minutes auparavant, M. Ennjimi, l'arbitre de la rencontre, ne sifflait pas un petit accrochage entre Dabo et Dirar dans la surface monégasque (48), il accordait un pénalty aux Héraultais après que le même Dabo eut été légèrement bousculé par le même opposant (51). Mais Barrios se manquait et envoyait la sanction dans les tribunes (52).

Cet avertissement sans frais avait le don de réveiller tout le monde. En premier lieu Jardim, qui sortait Dirar pour Berbatov et passait en 4-4-2. Monaco était enfin plus dangereux.

Un centre de Martial était détourné apparemment de la main par Marveaux (79), sans réaction de l'arbitre. Au terme d'une belle séquence collective, Silva reprenait sur Jourdren (80). La fin de rencontre était totalement à l'avantage des Monégasques, en vain. (afp)

Ton opinion