01.12.2017 à 14:48

FribourgFreiner les prises en charge hors canton

Le canton souhaite trouver une solution contre la tendance aux hospitalisations des Fribourgeois hors canton par libre choix.

Le phénomène concerne avant tout les patients des cantons limitrophes de Berne et Vaud.

Le phénomène concerne avant tout les patients des cantons limitrophes de Berne et Vaud.

Keystone

Le canton de Fribourg retrousse ses manches contre la tendance aux hospitalisations hors canton par libre choix, une pratique particulièrement courante chez les Fribourgeois, et coûteuse pour l'Etat. Une task force rassemblant divers partenaires cherchera des solutions.

De plus, la Direction de la santé et des affaires sociales convoquera des états généraux de la santé, a expliqué vendredi devant la presse la conseillère d'Etat Anne-Claude Demierre.

Le taux d'hospitalisations des Fribourgeois est bas, mais leur taux d'hospitalisations hors canton est élevé, selon une étude de l'Observatoire suisse de la santé. En 2016, il atteignait 26,7%, contre une moyenne nationale de 17,3%.

Géographique et linguistique

Le phénomène concerne avant tout les patients des cantons limitrophes de Berne et Vaud, soit la Singine, le Lac et la Veveyse. Ces cas représentent plus de 40% du total, selon une étude commandée par le canton à l'institut MIS Trend, portant sur 2015 et 2016.

La majorité des patients suivent les conseils de leur médecin, ou prennent leur décision seuls. Les germanophones sont plus nombreux dans ce deuxième cas. L'offre de prestations dans la langue maternelle est un critère très important.

Sensibiliser les médecins

L'étude relève un manque d'information patent de la part des médecins envers leurs patients au sujet des possibilités de prise en charge dans le canton. L'une des mesures sera donc de renforcer la collaboration avec les médecins, en les sensibilisant aux prestations disponibles dans les hôpitaux et cliniques fribourgeois.

A noter toutefois que cette situation n'a qu'une influence limitée sur les décisions des personnes concernées: seulement 16% auraient fait un choix différent si elles avaient été mieux informées.

Le libre choix de l'hôpital par le patient même en cas de prestations disponibles dans son canton est en vigueur depuis 2012. Les frais de ces hospitalisations externes sont répartis entre le canton (55%) et l'assurance de base (45%). En 2016, la part payée par l'Etat de Fribourg s'est montée à 77,5 millions de francs. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!