25.09.2020 à 04:45

GenèveFrelons asiatiques terrassés par la technologie

Pour trouver l’endroit où vivait la colonie, les spécialistes ont capturé des insectes et les ont équipés de mini radioémetteurs. Le nid a été rapidement localisé et détruit.

KEYSTONE/AP/BOB EDME

Un nid de frelons asiatiques a pu être repéré et détruit à Genève. Les spécialistes ont utilisé de minuscules radioemetteurs fixés directement sur des insectes capturés afin de localiser la colonie dissimulée dans un tilleul. Ce nid de grande taille a été neutralisé mardi à la tombée de la nuit dans un quartier résidentiel proche du centre-ville, selon le Département du territoire (DT). Des pompiers du Service d’incendie et de secours, spécialement formés pour ce type d’intervention, ont mené l’opération, qui était une première en Suisse, selon le DT.

Depuis le premier signalement de la présence de ces frelons en juillet, une course-contre-la-montre a été engagée pour localiser le point d’origine de ces insectes exotiques envahissants avant la période des essaimages automnaux. En effet, une centaine de jeunes reines auraient pu partir afin de créer autant de nouvelles colonies.

Il a été décidé de recourir à une méthode innovante, expérimentée pour la première fois en France en 2018, pour trouver le nid. Des radioemetteurs pesant moins de 0,3 gramme ont été fixés sur des frelons asiatiques capturés dans le quartier des Eaux-Vives. Le nid, perché à 22 mètres de hauteur et largement dissimulé par le feuillage du tilleul, a ainsi pu être débusqué.

Redoutable prédateur

La colonie a été neutralisée sans incident. La destruction de cette première colonie témoigne de l’implantation progressive du frelon asiatique dans la région genevoise. Les autorités comptent ralentir sa progression étant donné que cet insecte invasif est un redoutable prédateur pour les abeilles domestiques déjà fragilisées par les atteintes environnementales.

Le frelon asiatique ressemble à une guêpe de grande taille de couleur sombre. Son nid d’apparence grisâtre et sphérique peut atteindre jusqu’à 80 cm de diamètre. Il est souvent suspendu au sommet d’un grand arbre.

Surveillance activée

Le frelon asiatique conquiert l’Europe depuis sa première arrivée dans le sud-ouest de la France en 2004. Depuis, il est largement présent dans l’Hexagone. Il y a déjà eu quelques observations en Suisse. Les autorités genevoises avaient pour leur part activé un dispositif de vigilance depuis plusieurs années.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
124 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Bonne cause

26.09.2020 à 17:48

La technologie peut être très bénéfique si elle est utilisée pour le bien.

Makita

26.09.2020 à 13:47

Bientôt plus aucun frelon grâce à la 5G. Bon, plus d'abeilles, de mouches, de libellules... non plus!

Michnic

26.09.2020 à 10:29

Ou peut on se procurer ce materiel ?