Actualisé 05.03.2014 à 15:13

ValaisFreysinger a des doutes sur le génocide arménien

Le conseiller d'Etat valaisan a relativisé le génocide arménien de 1915 dans une interview à un journal turc. Le président de l'Association Suisse-Arménie a qualifié ces propos d'irresponsables.

L'interview a été publiée en anglais le 15 janvier dans le journal «Aydinlik».

L'interview a été publiée en anglais le 15 janvier dans le journal «Aydinlik».

Dans cette interview publiée en anglais le 15 janvier dans le journal «Aydinlik», Oskar Freysinger déclare à propos du massacre: «peut-être a-t-il eu lieu, peut-être pas. Cela doit pouvoir être débattu de manière ouverte».

Plus loin, le conseiller d'Etat en charge de l'éducation se déclare opposé à ce que le génocide arménien soit enseigné à l'école, ce d'autant plus que les historiens ne sont pas d'accord entre eux, dit-il.

Le conseiller national UDC a, semble-t-il, changé d'avis sur la question. En 2003, il faisait en effet partie des signataires d'une pétition en faveur de la reconnaissance du génocide contre le peuple arménien, a rappelé mercredi le portail d'informations «Tagesanzeiger.ch/newsnet».

Oskar Freysinger était interrogé dans le cadre d'un jugement de la Cour européenne des droits de l'homme concernant le nationaliste turc Dogu Perinçek. Ce dernier nie le génocide arménien. En 2007, il avait été condamné en Suisse pour discrimination raciale. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!