Conférence anti-islam: Freysinger invité au parlement flamand

Actualisé

Conférence anti-islamFreysinger invité au parlement flamand

Le chef du Vlaams Belang a ouvert samedi les portes du parlement flamand au député valaisan afin qu'il y tienne une conférence anti-islam pour laquelle Oskar freysinger ne parvenait pas à trouver de local.

par
cga avec Belga
pour sa conférence anti-islam, Oskar Freysinger a finalement trouvé refuge au parlement flamand.

pour sa conférence anti-islam, Oskar Freysinger a finalement trouvé refuge au parlement flamand.

Indésirable en Belgique où il souhaitait y tenir une conférence sur l'islam, Oskar freysinger a reçu un coup de pouce inattendu samedi matin. Le chef du Vlaams Belang Filip Dewinter lui a en effet ouvert les portes du parlement flamand.

Le député valaisan ne parvenait pas à trouver un local pour sa conférence sur l'islam prévue dans la commune de Scharbeek (banlieue de Bruxelles), dont la moitié de la population est musulmane. Ces derniers jours, les communes de Schaerbeek et de Bruxelles avaient successivement refusé que Oskar freysinger vienne s'exprimer dans un centre de conférence puis dans un grand hôtel de la capitale. Le député UDC cherchait toujours un local samedi matin.

Le député flamand Filip Dewinter, qui se revendique islamophobe, est alors allé à sa rencontre pour lui proposer de tenir cette conférence dans les bâtiments du parlement flamand, dont il a ouvert les portes.

Conférence en français

Une cinquantaine de personnes ont ainsi entendu Oskar Freysinger s'exprimer en français, dans l'hémicycle flamand, sur le thème de «L'islam, danger et menace».

Filip Dewinter en a profité pour critiquer le bourgmestre de Bruxelles Freddy Thielemans (PS), le multiculturalisme et l'immigration. Il s'est réclamé de la liberté d'expression, ajoutant que le parlement flamand était un «lieu symbolique» pour cette conférence.

Ton opinion