Remontées mécaniques: Fribourg casse sa tirelire pour sauver ses stations
Actualisé

Remontées mécaniquesFribourg casse sa tirelire pour sauver ses stations

Le Conseil d'Etat veut accorder une aide extraordinaire de 25 millions pour rajeunir les remontées mécaniques vieillissantes.

En raison de la prochaine échéance des concessions fédérales d'exploitation, le téléphérique du Moléson ne pourra plus être exploité dès 2010. Et en 2014 c'est le télésiège de La Berra qui devrait être mis hors service. Plusieurs téléskis sont également en sursis.

Pour éviter un scénario catastrophe, les remontées mécaniques fribourgeoises devraient profiter d'une aide extraordinaire cantonale de 25 millions de francs pour renouveler les installations. Le Conseil d'Etat a proposé mercredi au Grand Conseil de soutenir cette enveloppe. Le projet d'investissement est devisé à 52 millions au total. Le solde sera financé par le fonds d'équipement touristique, les régions et les sociétés d'exploitation.

Les différents projets prévoient un renouvellement des infrastructures de base selon des standards qualitatifs actuels. Les téléskis seront remplacés par des télésièges à 4 places, et un nouveau télésiège sera construit au Moléson. Tenant compte du réchauffement climatique, ces installations ont été prévues pour être exploitables aussi durant la saion d'été.

(jbm/ats)

Verbier ouvre les feux

L’arrivée des premières neiges a incité la station de Verbier à ouvrir ce week-end déjà. Pour l’instant, c’est la région du lac des Veaux qui sera ouverte. A Crans-Montana, l’ouverture est agendée au 22 novembre, mais cette date est susceptible d’être modifiée en fonction des conditions climatiques et de l’enneigement. Les stations comme Les Diablerets-Glacier 3000, Zermatt-Matterhorn et Saas Fee sont déjà ouvertes.

Ton opinion