Hockey-LNA: Fribourg en verve, le LHC et Genève giflés
Actualisé

Hockey-LNAFribourg en verve, le LHC et Genève giflés

Fribourg a signé un troisième succès de rang en dominant Bienne 6-3. Les deux clubs lémaniques ont sombré, puisque Genève a perdu 5-2 à Davos et le LHC s'est incliné 5-1 à Berne.

par
Marc Fragnière
Fribourg/si
Le gardien biennois Simon Rytz (gauche) lutte pour le puck avec le joueur fribourgeois Tristan Vauclair (droite).

Le gardien biennois Simon Rytz (gauche) lutte pour le puck avec le joueur fribourgeois Tristan Vauclair (droite).

Lors d'une soirée cages ouvertes, les Dragons ont soufflé le chaud et le froid pour finalement obtenir trois précieux points face à un concurrent direct dans la lutte pour les derniers strapontins de play-off. Ils ont ainsi remporté leur troisième succès d'affilée dans la ligue. A l'instar de leurs ultras arrivés en retard à la BCF-Arena, les Seelandais ont largement simplifié la tâche des Fribourgeois en pénétrant somnolants sur la glace. Apathique dans le premier tiers, la garde de Kevin Schläpfer a ainsi rejoint son vestiaire après 20 minutes de jeu avec un passif de trois goals et un défenseur en moins, Nicholas Steiner ayant été envoyé prématurément sous la douche par les arbitres pour un vilain geste sur Tristan Vauclair.

On pensait alors que les Fribourgeois allaient pouvoir s'économiser en vue du fastidieux déplacement et forcément capital à Ambri, samedi. Il n'en a rien été. Sans doute secoués par leur «HockeyGott» d'entraîneur, les Biennois ont d'abord tué les cinq minutes de boxplay consécutifs à la sanction infligée à Steiner, avant de revenir dans la rencontre dans le tiers médian. Par deux fois, ils ont raccourci la distance tandis que Gottéron balbutiait son hockey. En proie à ses vieux démons, le Dragon s'est mis à douter. Parfois maladroits devant la cage de Nyffeler, les Bernois n'ont pas su en profiter. Et, forcément, le vent a tourné une deuxième fois pour les Fribourgeois qui ont su profiter des erreurs de juniors commises par les visiteurs. «On a perdu des pucks stupides et nos fautes individuelles ont été sanctionnées. C'est dommage, parce que à 4-3, on était revenus dans la rencontre, il nous a manqué peu de choses pour égaliser», a regretté Matthias Rossi, le meilleur Biennois hier.

Auteur d'un geste de grande classe, c'est le TopScoreur Sprunger qui relancé les actions des siens en déjouant la défense biennoise avant de servir un caviar libérateur à Dubé. Si tout n'a pas été parfait dans le camp fribourgeois, le coach Zenhäusern s'est réjoui de l'état d'esprit retrouvé de ses troupes: «On travaille, on ne panique plus, même lorsque Bienne est revenu à un goal de nous. On fait des choses simples et mes hommes retrouvent même du plaisir à jouer», s'est félicité le chantre du renouveau fribourgeois. Des dispositions à confirmer dès samedi à Ambri, face à un autre concurrent direct à la course aux play-off.

Genève coule à Davos

Tout le contraire de Genevois vainqueurs à une seule reprise en cinq parties. Les Servettiens savaient qu'ils n'allaient pas affronter le Davos version light battu misérablement 4-2 en huitième de finale de la Coupe de Suisse mercredi par Viège. Mais ils ne pensaient pas offrir le premier but sur un plateau d'argent à Enzo Corvi (2e), consécutif à une pénalité bête concédée par Ranger. Et encore moins encaisser le 2-0 à la 12e de la crosse du très en forme Marc Wieser. Genève a ensuite tenté de refaire son retard, mais trop de maladresse ont eu raison de l'envie des hommes de Chris McSorley. Comme un symbole, Andres Ambühl s'est chargé de punir les Grenat à la 43e en infériorité numérique. Une sorte de grand-pont sur Romain Loeffel pour l'ancien Zurichois qui a enchaîné par un puissant tir en bas du filet. Efficace et réaliste, Davos n'a pas manqué le coche. Pour les Aigles, il s'agit maintenant de retrouver un peu de contenance avant de recevoir un CP Berne qui montre ses muscles.

Lausanne face à l'ogre bernois

Brillant le week-end dernier avec des succès contre Genève et Davos, Lausanne n'a pas entamé sa fin de semaine aussi bien que la précédente en s'inclinant 5-1 contre le CP Berne justement. Il faut dire que se rendre dans la capitale en ce moment n'a rien de la sympathique sortie en famille. Six victoires de rang pour les hommes de Guy Boucher avant cette rencontre et le sentiment que le SCB redevient l'une des forces du championnat. Alors si l'on espère ramener quelque chose de la PostFinance Arena, il convient de bénéficier d'un brin de chance. Cette chance, les Vaudois ne l'ont pas eue. Et lorsque les erreurs individuelles comme celle de Ulmann sur le 2-1 de Gragnani (24e) ou celle de Rytz sur le 4-1 de Reichert à la 36e ont parasité le jeu lausannois, le LHC a gentiment pu tirer un trait sur un résultat positif et préparer son match contre Zurich au cours du troisième tiers.

Trois phases.

Un tir de Schilt de la bleue mal renvoyé par Rytz a profité à un Benny Plüss à l'affût à la 6e (1-0). 27 secondes plus tard, Une superbe passe latérale de Ness a permis à Tristan Vauclair d'inscrire le 2-0. Alors que Poulliot faisait banquette, Wetzel a fait bon usage d'un rebond devant Nyffeler pour le 2-1. Gottéron a alors triplé puis quadruplé sa mise en 27 secondes à nouveau. Mottet a propulsé au fond du goal biennois un puck qui traînait devant la cage (16e). Puis Benny Plüss, a conclu de brillante manière un contre limpide. Une action d'école avec Kamber à la passe derrière le but pour la reprise directe d'Ullmer a permis à Bienne de réduire le score à la 23e. Trois minutes avant la 2e pause, Arlbrandt a profité d'une horrible sortie de zone de Kamerzin pour servir sur un plateau Rossi pour le 4-3. Un déhanché magique de Sprunger suivi d'un caviar pour Dubé a chassé les doutes fribourgeois à la 45e. Quatre minutes plus tard, Pouliot a profité d'une bourde de Rytz parti aux fraises derrière sa cage pour punir les Seelandais une 6e fois.

Fribourg Gottéron - Bienne 6-3 (4-1 0-2 2-0)

6342 spectateurs. Arbitres: Fischer/Massy, Kaderli/Zosso. Buts: 6e (5'01'') Plüss (Sprunger, Dubé) 1-0. 6e (5'28'') Vauclair (Fritsche, Ness) 2-0. 9e Wetzel (Untersander, Ehrensperger/à 5 contre 4) 2-1. 15e (14'43'') Mottet (Hasani, Kamerzin) 3-1. 16e (15'04'') Plüss (Sprunger, Dubé) 4-1. 23e Ehrensperger (Kamber) 4-2. 37e Rossi (Arlbrandt) 4-3. 45e Dubé (Sprunger) 5-3. 49e Pouliot 6-3.

Pénalités: 3 x 2' contre Fribourg Gottéron, 2 x 2', 1 x 5 (Steiner) pénalité de match (Steiner/méconduite) contre Bienne. Topscorers PostFinance: Sprunger, Arlbrandt.

Fribourg Gottéron: Melvin Nyffeler; Ngoy, Kwiatkowski; Kamerzin, Schilt; Maret, Huguenin; Dave Sutter, Maxime Montandon; John Fritsche, Ness, Tristan Vauclair; Mauldin, Pouliot, Tambellini; Sprunger, Dubé, Benny Plüss; Mottet, Hasani, Brügger.

Bienne: Simon Rytz; Gossweiler, Wellinger; Nicholas Steiner, Rouiller; Untersander, Jecker; Fey, Joggi; Mosimann, Peter, Jarkko Ruutu; Arlbrandt, Wetzel, Rossi; Umicevic, Gaetan Haas, Spylo; Martin Ulmer, Oliver Kamber, Ehrensperger.

Notes: Fribourg sans Abplanalp, Helbling, Bykov (blessés), Monnet (malade) et Wirtanen (surnuméraire). Bienne sans Tschantré, Olausson, Jelovac, Berthon, Cadonau, Meilli (blessés), Cadonau, C. Moser, Herburger (surnuméraires) et Horansky (avec Ajoie). Malade, Mauldin ne réapparaît pas après la 22e.

Berne - Lausanne 5-1 (1-1 3-0 1-0)

15'821 spectateurs. Arbitres: Koch/Linde (S/Su), Kovacs/Rohrer. Buts: 8e Ritchie (Furrer, Holloway) 1-0. 15e Louhivaara (Pesonen) 1-1. 24e Gragnani (Gardner, Krueger) 2-1. 36e (35'27'') Plüss (Ritchie/à 5 contre 4) 3-1. 36e (35'50'') Reichert (Alain Berger, Furrer) 4-1. 41e (40'43'') Bertschy (Gragnani, Plüss) 5-1.

Pénalités: 2 x 2' contre Berne; 3 x 2' contre Lausanne. Topscorers PostFinance: Ritchie, Louhivaara.

Berne: Bührer; Beat Gerber, Philippe Furrer; Krueger, Gragnani; Kreis, Blum; Flurin Randegger; Alain Berger, Reichert, Pascal Berger; Kobasew, Martin Plüss, Bertschy; Holloway, Ritchie, Scherwey; Loichat, Gardner, Marco Müller.

Lausanne: Caminada; Gobbi, Leeger; Jannik Fischer, Lardi; Philippe Rytz, Genazzi; Stalder; Florian Conz, Hytönen, Bang; Pesonen, Miéville, Louhivaara; Neuenschwander, Froidevaux, Herren; Augsburger, Paul Savary, Simon Fischer; Ulmann.

Notes: Berne sans Simon Moser (malade), Jobin et Ruefenacht, Lausanne sans Huet, Genoway, Déruns ni Benjamin Antonietti (tous blessés). 13e Florian Conz, blessé, ne réapparaît plus.

Davos - Genève-Servette 5-2 (2-0 0-0 3-2)

Davos - Genève-Servette 5-2 (2-0 0-0 3-2)

3694 spectateurs. Arbitres: Eichmann/Wehrli, Kohler/Wüst. Buts: 2e Corvi (Lindgren/à 5 contre 4) 1-0. 12e Marc Wieser (Paulsson/à 4 contre 4) 2-0. 43e Ambühl (à 4 contre 5!) 3-0. 47e Koistinen (Paulsson, Walser/à 5 contre 4) 4-0. 55e D'Agostini (à 4 contre 5!) 4-1. 59e (58'34'') Tom Pyatt (Mercier, D'Agostini) 4-2. 60e (59'28'') Ambühl (Axelsson, Kindschi/dans le but vide) 5-2.

Pénalités: 6 x 2' contre Davos; 9 x 2' contre Genève-Servette. Topscorers PostFinance: Lindgren, Romy.

Davos: Genoni; Du Bois, Kindschi; Schneeberger, Koistinen; Jan von Arx, Paschoud; Guerra; Ambühl, Walser, Axelsson; Marc Wieser, Lindgren, Paulsson; Simion, Corvi, Jörg; Hofmann, Reto von Arx, Dino Wieser; Ryser.

Genève-Servette: Mayer; Vukovic, Ranger; Trutmann, Marti; Antonietti, Bezina; Loeffel, Mercier; D'Agostini, Romy, Kast; Rubin, Tom Pyatt, Picard; Simek, Rod, Jacquemet; Traber, Rivera, Gerber.

Notes: Davos sans Schommer, Forster, Sciaroni (blessés), Genève-Servette sans Taylor Pyatt, Lombardi (blessés). 12e tir sur le poteau de Kast. Genève-Servette sans gardien de 59'05'' à 59'28''.

Ton opinion