Actualisé 19.03.2013 à 23:16

Hockey - LNA Fribourg Gottéron laisse les Zurich Lions sans voix

Pour la 5e fois de la saison, les Dragons se sont imposés contre le ZSC. Ils ont signé une première manche parfaite.

von
Grégory Beaud
Fribourg
Les Zurichois Blindenbacher et Geering se sont marchés dessus alors que Jeannin, lui, a marqué.

Les Zurichois Blindenbacher et Geering se sont marchés dessus alors que Jeannin, lui, a marqué.

Il y a des silences qui en disent plus long que bon nombre de phrases alambiquées d'après-match. Questionné sur la ­peine qu'a son équipe face à Fribourg, le capitaine des Lions, Mathias Seger, a attendu plus de 5 secondes avant d'enfin piper mot, dans le dur. «On doit être capable de jouer durant 60 minutes si nous voulons nous imposer», a-t-il détaillé, en faisant allusion au départ catastrophique de son équipe. Visiblement, Fribourg avait prévu de prendre les Lions à la gorge, lors de ce premier acte de la demi-finale. «On leur a tout de suite mis beaucoup de pression, a confirmé Julien Sprunger. Cela nous a permis d'être vite dans le rythme et de les mettre en difficulté.»

Lors des matches de saison régulière, Gottéron avait lar­gement remporté ses quatre confrontations face aux Zurichois. Dix-neuf buts marqués et seulement huit encaissés: Hans Kossmann et ses ouailles brillent face aux joueurs du Hallenstadion. «Il faut oublier ces statistiques, a coupé Julien Sprunger. Par contre, nous nous rendrons là-bas jeudi (ndlr: demain) en sachant que ce n'est pas impossible de nous y imposer. Cela nous met forcément en confiance.»

Après avoir peiné tant et plus face à Bienne en quart de finale, les pensionnaires de Saint-Léonard ont terminé de se rassurer, malgré un petit ­relâchement en fin de match. Hormis un passage à vide de quelques minutes lors de la période intermédiaire, les Lions n'ont quasiment jamais eu voix au chapitre. Après 18 minutes de jeu, ils n'avaient inquiété Benjamin Conz qu'à deux reprises. Il n'y a pas qu'à l'interview que les Lions ont manqué de mordant.

Fribourg Gottéron - Zurich Lions 3-2 (2-0 0-1 1-1)

St-Léonard: 6700 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Eichmann/Stricker, Arm/Küng. Buts: 5e Plüss (Kwiatkowski) 1-0. 15e Jeannin (à 5 contre 4) 2-0. 31e Ambühl (Seger) 2-1. 44e Bykov (Plüss) 3-1. 58e Blindenbacher (Trachsler, Geering/à 4 contre 5!) 3-2. Pénalités: 2 x 2' contre Fribourg, 5 x 2' contre Zurich.

Fribourg: Conz; Heins, Birbaum; Kwiatkowski, Abplanalp; Loeffel, Ngoy; Schäublin; Lauper, Dubé, Gamache; Sprunger, Bykov, Plüss; Mauldin, Jeannin, Knoepfli; Cadieux, Botter, Vauclair; Hasani.

Zurich: Flüeler; Blindenbacher, Geering; Seger, Lashoff; Daniel Schnyder, Maurer; Baltisberger; Wick, Shannon, Ambühl; Patrik Bärtschi, Cunti, Kenins; Bastl, Trachsler, Monnet; Lehtonen, Schäppi, Bühler; Hächler.

Notes: Fribourg sans Lukas Gerber, Schilt (blessés), Merola, Brügger ni Sushinsky (surnuméraires); Zurich sans Stoffel ni McCarthy (blessés). 47e tir sur le poteau de Heins. 59'39 temps-mort de Zurich.

Entrée réussie

Gottéron a ouvert la marque par Plüss, qui a dévié un tir de Kwiatkowski (5e). Dix minutes plus tard, Jeannin a doublé la mise en ­profitant d’un rebond. Les Fribourgeois, très en jambes, ont rapidement mis les Lions sous pression. En deuxième pé­riode, les visiteurs se sont réveillés. La réduction du score d’Ambühl (31e) n’était finalement que justice. Lors de la dernière période, Bykov a redonné deux longueurs d’avance à son équipe en profitant d’une sortie de zone manquée des Zurichois. La réduction du score par Blindenbacher (58e) n’a pas changé la donne.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!