Fribourg: la «petite pleureuse» à nouveau vandalisée
Actualisé

Fribourg: la «petite pleureuse» à nouveau vandalisée

La statue «La femme qui pleure» a été descellée par des inconnus lundi aux premières heures dans le centre piétonnier de Fribourg.

Ce n'est pas la première fois que la statuette, dont les yeux pleurent en permanence, est la proie de vandales.

Elle a déjà été brisée à la hauteur des chevilles en février 2004, se rappelle René Egger, collaborateur technique du service de l'aménagement de la ville de Fribourg. Le même scénario s'est répété lundi à minuit trente, a annoncé la police.

La statuette, qui est un projet présenté en 2003 au Festival du Belluard, a été achetée par la ville pour 15 000 francs. La première réparation a coûté aux services communaux près de 10 000 francs, dont 7500 de fonderie d'art; le solde couvrant les travaux de fixation au sol.

La police a mis la statue à l'abri. Il ne reste sur place que ses souliers scellés au sol. Dans son malheur, la petite pleureuse a droit à une attention particulière: une personne a déposé un arrangement de la Toussaint et une bougie à côté de ses pieds. (ats)

Ton opinion