Canton de Fribourg - Fribourg lance son plan climat à 21 millions
Publié

Canton de FribourgFribourg lance son plan climat à 21 millions

Le Conseil d’Etat fribourgeois a présenté lundi son plan climat finalisé à la presse. Pour le mettre en œuvre, il propose un crédit de 21 millions de francs sur les cinq prochaines années.

Dans le canton de Fribourg, plusieurs mesures pour le climat sont déjà en cours de réalisation depuis le début de l’année 2021.

Dans le canton de Fribourg, plusieurs mesures pour le climat sont déjà en cours de réalisation depuis le début de l’année 2021.

Pixabay

Au lendemain du refus de la loi CO₂, Fribourg lance son plan climat. «Le « non » ne signifie pas que la population ne veut pas de la protection du climat», a déclaré lundi le président du Conseil d’Etat, Jean-François Steiert, dans un communiqué. L’Etat propose un crédit d’engagement de 21 millions de francs pour les cinq prochaines années (2022-2026), afin de mettre en œuvre ce plan revisité.

Des mesures anticipées

Le Canton n’a cependant pas attendu le lancement du plan pour agir. La mise en œuvre de 25 mesures anticipées a déjà commencé en début d’année 2021. Ces actions définies par le Conseil d’Etat sont, par exemple, la mise en réseau de biotopes, l’installation de bornes de recharge pour voitures électriques et des projets pilotes pour lutter contre les effets d’îlots de chaleur en zones urbanisées.

500 millions pour le climat

Dans un communiqué de presse, le Conseil d’Etat souligne que la protection du climat n’est pas seulement prise en compte dans le nouveau plan climat cantonal. Il évalue à 500 millions de francs le total des montants engagés à l’avenir par l’Etat. Cette somme comprend des contributions à d’autres secteurs comme le programme bâtiments, le plan sectoriel vélo ou la future stratégie biodiversité. Le plan climat lancé ce lundi devrait alors permettre de structurer et de coordonner ces actions à l’échelle du canton.

En février, le Canton de Neuchâtel annonçait son plan climat devisé à 20 millions de francs. Plus récemment, en mai, la Ville de Lausanne annonçait, quant à elle, des mesures pour le climat estimées à 31,6 millions de francs sur quatre ans.

(cde)

Ton opinion

7 commentaires